François Hollande perd contre «Closer»

François Hollande perd contre «Closer»

Cette dernière réclamait 100.000 euros au titre de préjudice moral. Le premier secrétaire du Parti socialiste demandait de son côté l’interdiction de la diffusion de l’hebdomadaire et de la reproduction des clichés sur Internet ainsi que la publication de la condamnation judiciaire. Le tribunal a accédé à cette requête: Closer devra publier en Une la décision de justice sur le tiers inférieur, en caractères gras noir et sur toute la largeur.  Sur RTL lundi, le premier secrétaire du PS, désormais séparé de Ségolène Royal, a défendu la stricte séparation entre vie publique et vie politique. «On doit exiger de la transparence de la part des personnages publics mais on n’a pas à s’ingérer, à s’immiscer dans leur vie personnelle et je crois que c’est très important, pas pour moi, mais pour l’ensemble de vie politique de faire cette séparation», a-t-il expliqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *