Hamid Jafoui, le vétéran du rugby reste sur le terrain

Hamid Jafoui, le vétéran du rugby reste sur le terrain

Le rugby est un sport de défi et d’engagement physique. C’est la leçon que retient Hamid Jafoui qui vous dira simplement que «c’est un sport de voyous joué par des gentlemen».  «J’ai joué pendant des années avec l’envie de donner toujours plus et de faire évoluer mon jeu. J’effectuais des recherches à travers les sites web du rugby et j’avais des correspondances avec des professionnels étrangers et marocains évoluant à l’étranger pour connaître les nouvelles techniques de ce sport », confie Hamid Jafoui. Et d’ajouter, «Lorsque je jouais au rugby, j’étais dans la plupart du temps meneur de jeu. J’occupais le poste de 2e et de 3e ligne dans les touches, un poste- noyau. Je suis de grande de taille et je  dispose d’une pointe de vitesse alors c’est moi qui lançait le jeu», raconte-t-il. Ce sont les amis de Hamid Jafoui qui l’ont poussé à jouer au rugby, au début. «J’avais 16 ans et je jouais avec mes camarades au terrain «Jrayfate» (les petits rochers) à Safi. Ce sont eux qui m’ont initié à ce sport. Je m’exerçais à fond et cela me plaisait beaucoup», confie-t-il.
En 1986, il a  intégré le club « Nadi Aryadi de Safi » (CSS). Pendant cette année, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé de promouvoir le sport dans les régions de Youssoufia et  de Safi au plus grand bonheur des jeunes.
«Mon premier match au sein du club était contre le Racing de Casablanca où Je suis resté jusqu’à 1988. J’ai aussi joué au sein du Club olympique de Casablanca (COC) de 1988 jusqu’à 1990. Au cours de la saison 1988-1989, mon club a  remporté le championnat national et en même temps, on a fait appel à moi pour intégrer la sélection nationale», ajoute Hamid Jafoui.
Lors de la saison de 1990-1991, l’Olympique Club de Safi a remporté la Coupe du Trône et a été finaliste du championnat national au cours de la saison suivante.  Ensuite, il réintègre de nouveau le  Racing de Casablanca en 1992. Hamid Jafoui  a joué  trois saisons successives au sein de ce club.  En 1993, le Racing de Casablanca remporte le championnat du Maroc et la Coupe du Trône.
« De 1993 à 1994, je n’ai fait  qu’un demi-parcours, car le club avait de sérieux problèmes avec la fédération qui l’ont obligé d’arrêter  la compétition durant le championnat national. Tous les joueurs ont dû partir vers d’autres clubs. Et, c’est là que j’ai rejoint l’Olympique Club de Safi», confie-t-il.
Le club de Safi a remporté le championnat national en 1995.  L’année suivante, Hamid Jafoui a mis fin à sa carrière de rugbyman après avoir participé à plusieurs tournois internationaux de la fédération internationale de rugby amateur (FIRA). En 1996, le joueur devient entraîneur à l’OCS et au Chabab d’Ezaouiya. Actuellement, il est directeur technique de l’OCS qui a remporté le championnat de 2006-2007, ainsi que la Coupe du Trône. Une autre satisfaction pour Hamid Jafoui : « J’essaie  à travers ma  fonction d’entraîneur de suivre l’évolution des joueurs et surtout les mettre au diapason des nouveautés  que connaît ce sport. Je leur apprends à être surtout passionnés et compétitifs».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *