Hommage au nouvelliste Ahmed Bouzfour

«Tafilalet : culture plurielle et civilisation ancestrale » est le thème de la 4 ème édition du festival culturel d’Errachidia prévue du 12 au 16 juillet. «Nous avons tenu à faire des activités purement culturelles le noyau dur du programme de ce rendez-vous», a indiqué à ALM Said Karimi, directeur du festival, ajoutant que «l’ambition de cet événement est de mettre en avant la culture du spectacle, de consacrer le brassage culturel et de faire de la capitale du Tafilalet un centre d’intérêt rayonnant par sa culture autant riche que diversifiée». De grands noms de la scène culturelle nationale, de la trempe de Abdelhamid Akkar, président de l’Union des écrivains du Maroc (UEM), Abderrahmane Tankoul, doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines et le poète Driss El Meliani, ainsi qu’un représentant de L’Institut royal de la culture amazighe participeront aux conférences programmées lors de cette édition. Ces dernières ont comme thèmes «Le melhoun et la chanson marocaine», «Ahmed Bouzfour et la nouvelle au Maroc » et «Tamadiazt chez les tribus du Grand Atlas». Par ailleurs, le festival rendra hommage à Ahmed Bouzfour, figure marquante de la nouvelle au Maroc et au niveau du monde arabe. sont également prévus, lors de cette édition, des soirées musicales, des ateliers, artistiques, des lectures d’oeuvres, des expositions de produits d’artisanat et des activités sportives. Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et initiée par l’Association du festival d’Errachidia avec le soutien de la région Meknès-Tafilalet, le festival d’Errachidia dans sa quatrième édition sera l’occasion de célébrer la culture locale avec la programmation de troupes artistiques de la région d’Errachidia. Outre la soirée d’ouverture dédiée spécialement à la culture oasienne, trois grandes soirées artistiques seront au programme. Elles seront dédiées à la musique amazighe, à la musique marocaine moderne et aux jeunes talents de la ville. Les enfants seront aussi de la fête à travers l’organisation durant quatre jours de spectacles d’animations (Kermesse, jeux, chansons, spectacles, clowns). En marge du festival, des expositions de produits de l’artisanat local ainsi que de tableaux, oeuvres de peintres de la région d’Errachidia, sont aussi au menu. «En plus de la création d’une ambiance de fête au sein de la ville, cette grande messe culturelle et artistique tend, dans un élan des plus ambitieux, à promouvoir le principe de déconcentration de la culture et à rapprocher l’action culturelle de l’ensemble des couches de la société sans exclusion aucune», a conclu le directeur du festival.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *