Horizons : Le high-tech fait des étincelles à Tokyo

Horizons : Le high-tech fait des étincelles à Tokyo

Le plus important Salon annuel de l’électronique «Ceatec» s’est récemment clôturé dans la banlieue de Tokyo. Les géants du japonais ont  présenté de  nouveaux produits en avant-première, qu’il s’agisse de matériels audiovisuels, de systèmes et terminaux de télécommunications ou d’outils et logiciels informatiques. JVC  lance ainsi un téléviseur qui se pilote en tapant des mains, deux frappes, la TV s’allume,trois elle s’éteint. Rien que des signes gestuels pour changer de chaîne, afficher un menu, augmenter le volume. Un chercheur du groupe constate que «les gens ont désormais tellement de télécommandes qu’ils ne trouvent jamais la bonne quand ils en ont en besoin». Il ajoute : «nous cherchons donc des solutions pour que la télévision redevienne facile à utiliser». JVC a équipé son poste d’une caméra et d’un micro qui captent à distance les gestes et sons émis par le spectateur, lequel doit au préalable avoir appris une gestuelle simple pour «parler» à son poste.
En frappant une fois, le menu «chaînes» s’affiche. «Il suffit ensuite de balader ma main dans l’espace, en face de la caméra pour naviguer dans le menu à l’écran et de sélectionner en repliant brièvement ses doigts», indique le chercheur en s’appuyant sur une démonstration. Avant un éventuel lancement commercial, JVC mène une enquête auprès des consommateurs pour déterminer le coût du produit.  Ces techniques simples permettront aux personnes âgées de continuer à utiliser les appareils high-tech.
Autre star de ce rendez-vous international «le mobile» avec la fonction «réveil au bon arrêt»  produit par la compagnie ferroviaire japonaise JR East. Les passagers des trains passant leur temps à consulter des sites Internet, envoyer des e-mails ou jouer avec leur téléphone mobile, ou encore à dormir profondément sont un spectacle dans les trains et les métros japonais. La compagnie JR East qui gère un immense réseau ferroviaire  dans Tokyo et sa région prévoit d’installer des bornes d’informations personnalisées dans ses wagons. Les passagers munis d’un téléphone portable à puce n’auront qu’à effleurer une borne pour obtenir la liste des stations desservies, l’heure d’arrivée et les informations sur les éventuels incidents.
Le passager n’a qu’à cliquer sur la fonction alarme à côté du nom de la bonne station sur la liste. Ce n’est pas tout ! le salon Ceatec 2007 grand public a levé le voile sur un prototype de chargeur d’appareils mobiles sans fil  permettant une recharge en une quinzaine de minutes. Ce n’est pas la première fois que des chargeurs sans fil d’appareils mobiles sont présentés avec parfois des applications commerciales en vue, mais cette fois c’est du côté du Japon que les choses se passent. Les sociétés Epson et Murata Manufacturing présentent conjointement un prototype de socle qui assure la recharge par induction électromagnétique.  Epson est en charge du développement du chargeur tandis que Murata s’occupe de la conception des batteries rechargeables, qui «ne seront pas soumises à un échauffement», explique la société, malgré le courant de 3 ampères qui sera généré pendant la recharge. L’affaire des batteries surchauffées est passée par là et il reste à travailler sur ce problème d’échauffement d’une partie du circuit électrique.
A l’occasion d’une conférence de presse, les deux sociétés ont fait la démonstration de la recharge d’un téléphone portable doté d’une batterie de capacité 800 mAh qu’il a suffi  de poser pendant 15 minutes sur le socle pour en assurer la recharge. Epson et Murata prévoient une commercialisation de leur chargeur rapide sans fil au cours du premier semestre 2008. Autre idée originale présentée à Ceatec, le clavier en bois de la société Hacoa  , après que  la première version a eu du mal à trouver son public, peut être à cause de son prix (500 dollars). Ces créateurs ont décidé de le présenter sous une nouvelle forme pour le rendre plus adorable en modifiant sa base, le coût quant à lui est de 290 dollars.       
On dit que tous vos amis seront jaloux de votre clavier en bois et cela justifie le prix, jaloux ou mort de rire, en tout cas, ce produit a le mérite d’exister et sera mis en vente ce mois-ci au Japon. D’autres innovations vedettes dans le secteur des télécommunications, les télévisions haute-définition à écran ultra-plat. Sony profite ainsi du salon  pour dévoiler son petit téléviseur de 11 pouces à écran organique ; le premier modèle du genre dans le monde sera lancé le 1er décembre au Japon.  Lors de cette huitième édition, Sharp et Hitachi présentent notamment de larges téléviseurs à écran ultra-plat à cristaux liquides qui ne sont encore que des versions de laboratoire. Le salon Ceatec a été organisé par des associations du secteur de l’éléctronique. Il représente pour les professionnels et amateurs dudit secteur un lieu de rencontres professionnelles. Ceatec a duré cinq jours. Il a accueilli plus de 800 entreprises et organisations provenant de vingt pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *