Ismaïl Alaoui : «Je jeûne pratiquement 23h sur 24»

Ismaïl Alaoui : «Je jeûne pratiquement 23h sur 24»

ALM : Quel est votre plus beau souvenir de Ramadan?
Ismaïl Alaoui : Mon meilleur souvenir du mois de Ramadan se rapporte à mon premier jeûne, une cérémonie avait été réalisée à cette occasion. C’était un jour d’été du mois de juin. Je me souviens encore de tout le folklore qui a accompagné ma première rupture du jeûne.
Aimant énormément les fruits, je me rappelle qu’au déjeuner il y avait toutes sortes de fruits, notamment des prunes. Lors de la rupture du jeûne j’avais pris du lait et des dattes. J’ai trouvé cela magnifique.
 
Y a-t-il d’autres souvenirs qui vous ont marqué durant ce mois?
Plusieurs souvenirs m’ont marqué bien qu’ils ne se rapportent pas au mois de Ramadan. C’est le cas, par exemple, de la mort du Roi Mohammed V qui est survenue en février 1961 durant le mois de Ramadan. C’est un souvenir qui m’a profondément marqué.

Que représente pour vous ce mois sacré?
Le mois du Ramadan doit être un mois d’abnégation et de méditation. Malheureusement, nous constatons qu’il s’agit désormais d’un mois de paresse. Pour certains, ce mois remplit une fonction totalement contraire de ce pourquoi il existe.
 
Dans quelle ambiance passez-vous  votre rupture du jeûne?
C’est une ambiance classique qui ressemble à celle que vivent pratiquement tous les Marocains. J’ai la chance que ma mère soit toujours en vie, la rupture a lieu chaque jour en sa présence, avec mes deux frères.
Au menu, c’est toujours l’éternelle harira en plus d’une variété de salades. A la maison, nous avons gardé la tradition de ne pas faire d’écart entre le déjeuner et le dîner. En plus, je ne me réveille pas pour le s’hour. Ainsi, après le déjeuner je m’abstiens de manger  jusqu’au lendemain, au ftour. Je jeûne pratiquement 23 h sur 24.
 
Pourriez-vous nous décrire votre journée de Ramadan?
Je suis très actif durant les journées de Ramadan. Je me lève tôt le matin et je me mets à travailler. Je pars à mon bureau vers 8h 30 ou 9h maximum et je rentre à la maison vers 15h. Une fois à la maison, je passe mon temps à lire des journaux ou des livres. Le soir, je travaille un peu avant de m’endormir.
 
Que voulez-vous dire au citoyen marocain?
Je souhaite un bon Ramadan à tous les Marocains et qu’il y ait  plus de démocratie, de liberté et de justice sociale.
Il faut que les Marocains reviennent aux fondements du mois sacré de Ramadan qui n’ont rien à voir avec la paresse et l’énervement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *