Italie : vaste opération contre la criminalité chinoise

«Plus de 1.000 hommes de la police financière exécutent depuis les premières heures de la matinée des arrestations, des perquisitions et des mises sous séquestre de biens immobiliers, de voitures de luxe, de sociétés et d’argent en espèces dans huit régions d’Italie», indique un communiqué de la GDF. «Plus de 100 sociétés sont impliquées dans cette gigantesque opération de blanchiment d’argent dont le centre était situé entre les provinces de Florence et Prato», en Toscane, ajoute le communiqué. «Les sociétés impliquées ont transféré vers la Chine des centaines de millions d’euros provenant de délits divers», indique la même source. Une très grande communauté chinoise habite en Toscane, plus particulièrement dans la province de Prato où ils sont près de 30.000, souvent sans documents et travaillant dans des entreprises textiles dont de nombreuses sont illégales. La GDF a précisé que les 24 personnes arrêtées, dont 17 Chinois et 7 Italiens, sont soupçonnées d’association mafieuse tandis que les biens saisis sont composés de 73 sociétés, 181 biens immobiliers et 166 voitures de luxe dont la valeur est de «plusieurs dizaines de millions d’euros». Par ailleurs, 134 personnes sont sous enquête de la justice italienne mais n’ont pas été arrêtées. Selon la GDF, les sociétés impliquées ont recyclé depuis 2006 plus de 2,7 milliards d’euros lorsqu’une famille chinoise a acheté un réseau d’agences de transfert d’argent en Italie et l’a mis à disposition des entrepreneurs chinois ainsi que de criminels originaires de ce pays et opérant en Italie. Cet argent provenait de la contrefaçon de produits textiles italiens, de l’évasion fiscale, de l’immigration clandestine et de la prostitution ainsi que du recel, ajoute la police. Les candidats à l’immigration clandestine en Italie devaient payer 13.000 euros par personne et tant que leur dette n’avait pas été remboursée «ils vivaient sur leur lieu de travail, dans des endroits malsains et sales» dans des conditions «d’exploitation totale», selon la GDF.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *