Jedwan, du chaâbi à la chanson religieuse

Jedwan, du chaâbi à la chanson religieuse

Cette conversion dans la chanson religieuse donnera naissance bientôt à un nouvel album où l’artiste Jedwane épousera un nouveau style. De son vrai nom El Mokhtar Jedwane, il fait partie des meilleurs représentants de la chanson chaâbi moderne.   Il est à la fois chanteur et compositeur. Il est né à Rabat, d’un père  marrakchi et d’une mère  fassie. Dès son jeune âge, Jedwane a été influencé par la musique populaire notamment par les chansons de Nass El Ghiwane, Jil Jilala, Lemchaheb, Ziani, Boutbol et Hamid Zahir. Vers la fin des années 1983, Jedwane a créé son orchestre et a commencé à chanter dans des fêtes traditionnelles à Rabat. Grâce à sa voix et son style, Jedwane a pu intéresser un producteur de la place ce qui a lui valu, quelques années plus tard, le premier contrat d’édition.
En 1987, il a sorti son premier album intitulé «Ana Lemsikina» qui est inspiré d’une chanson traditionnelle arabe. Ce titre l’a hissé au rang des chanteurs les plus populaires au Maroc. En 1988,  il a sorti son deuxième album «Jana Jana Maghrib Ya Watana». Puis il a enchaîné avec la chanson  «Baâd Men Lehram Wah Ya Rajel» qui a connu un grand succès et elle a été reprise en France par des chanteurs avec un énorme succès.
En 1990, il a chanté «Jabha lwaqt» qui a marqué la clôture de la première phase de sa carrière.
Entre 1987 et 1990, Jedwane a obtenu son baccalauréat puis un DEUG en droit. Après cette période il a sorti quatre albums.La musique de Jedwane est fortement influencée par les ténors de la chanson moderne marocaine tel que Ibrahim Alami. Il a fait aussi un court passage dans les classes de solfège au conservatoire de musique à Rabat. Après il a sorti la chanson «Khallitni Nsaïn» qui a connu un véritable succès, et a été reprise dans toutes les fêtes partout au Maroc. En 1999  il a sorti son album «Sarhini» incluant neuf chansons organisées sous forme de «wasla» avec à la fin de chaque cycle une chanson indépendante. Jedwane figure parmi les rares chanteurs qui ont renouvelé le style chaâbi marocain. Il est considéré parmi les chanteurs du chaâbi qui ont intégré des instruments traditionnels et modernes comme la  batterie, synthétiseur, violons, guitare. Il est très sollicité pour animer les grandes soirées de mariages ou les fêtes familiales.
Jedwane a effectué plusieurs tournées en Europe particulièrement en Belgique, en Allemagne, en Espagne et en France où il a chanté sur les scènes de Zénith et de Bercy. En 2000, il a fait sa première tournée américaine accompagné d’artistes marocains et arabes où il a eu un grand succès devant la communauté marocaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *