La clim’ auto : Comment bien l’utiliser

La clim’ auto : Comment bien l’utiliser

Avec les premières chaleurs estivales qui s’installent, faire marcher la climatisation devient un réflexe pour beaucoup d’automobilistes. Seulement, beaucoup de gens ignorent quelques paramètres qui font qu’une voiture peut être plus fraîche qu’une autre ou tout au moins le devenir plus rapidement.
Il faut tout d’abord savoir que les teintes foncées attirent les rayons du soleil et concentrent la chaleur dans l’habitacle. Sur un parking ensoleillé, une berline à carrosserie «bleue nuit» sera un cran plus chaude qu’une autre de couleur blanche ou champagne. Idem pour la taille. Le conducteur d’une citadine mettra moins de temps pour refroidir son habitacle que celui d’un monospace ou d’un 4×4.
Maintenant, comment concrètement utiliser sa climatisation de façon optimale ? Lorsqu’on n’a pas réussi à stationner à l’ombre, la première chose à faire est de baisser le maximum de vitres et rouler quelques centaines de mètres en ayant (uniquement) enclenché la fonction ventilation. Objectif : faire évacuer la chaleur le plus vite possible. Une fois la climatisation mise en marche, il est impératif de remonter toutes les vitres, afin d’éviter toute déperdition de l’air frais. Evitez d’orienter les aérateurs vers le visage : le flux d’air (frais) doit se disperser dans l’habitacle. Car, dans le cas inverse, il y a un risque potentiel de s’enrhumer (bêtement).
Essayez de régler la température à un seuil raisonnable. En d’autres termes et dans le cas d’une climatisation à réglage manuel, ne maintenez pas au maximum le bouton (de la température) vers la zone bleue. S’il s’agit d’une climatisation automatique à régulation électronique, réglez votre clim 4 à 5°C en dessous de la température extérieure. D’abord, parce que ce sera déjà suffisant. Ensuite pour éviter, un éventuel choc thermique lorsque vous descendrez de votre véhicule. Dans le même ordre d’idées, il est fortement recommandé d’arrêter la climatisation une à deux minutes avant d’arriver à bon port. Le contact avec un autre climat (plus chaud) se fera ainsi de façon progressive.
Enfin, entretenez régulièrement votre dispositif de climatisation (changement de filtres, vérification du niveau du liquide frigorigène…) et sachez aussi, qu’il est très conseillé d’utiliser sa climatisation durant toute l’année, y compris en hiver. L’air chaud, mais conditionné, est moins nocif à la respiration et plus efficace pour désembuer le pare-brise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *