La plus vieille mosquée de Marrakech

Fondée en 1070 par le Sultan almoravide Youssef Ben Tachfine, la ville de Marrakech a connu une véritable succession de civilisations et de dynasties. Elle connaîtra, sous l’impulsion des Almoravides, la construction de plusieurs mosquées et médersas ainsi que d’un centre commercial pour le Maghreb et l’Afrique noire.
En plus de son aspect urbanistique, la cité ocre est considérée comme la ville des Sabaâtou Rijal, les mausolées de ces sept saints hommes furent construits à côté de somptueux palais, mosquées, jardins et médersas… C’est ainsi que la mosquée Ben Youssef a été fondée au XIIème siècle en l’honneur du sultan dévot que fut Ali Ben Youssef. Ce dernier a été intronisé en 1106 et il a régné sur le Maroc durant 37 ans.
Elle est considérée comme le plus vieux lieu de prière de la ville et la spiritualité qui s’en dégage rappelle celle du mausolée Sidi Abbès Sebti, le véritable saint patron de la ville. A sa création, cette mosquée était d’une grande richesse architecturale et décorative de style arabo-andalous. Mais elle a vu plusieurs de ses décorations disparaître. La fontaine de la Qoubba en est un exemple. Vieille de 9 siècles, elle a été construite pour servir de lieu d’ablutions pour les fidèles de la mosquée Ben Youssef. Elle a servi de modèle pour la fontaine Mouassine, la plus grande des toutes les fontaines de Marrakech.
Mais jusqu’à maintenant, la fontaine de la Qouba n’a pas été restaurée et il n’en subsiste que des ruines. Située en face de la célèbre mosquée Koutoubia, dominant la médina par son minaret, la mosquée Ben Youssef est l’un des monuments historiques incontournables de la ville. Détruite puis reconstruite à plusieurs fois, elle a changé de taille et d’architecture à chaque étape de son histoire. La mosquée qui est aujourd’hui de style mérinide a vu s’ériger, autour d’elle, de grands monuments qui ont fait la réputation de Marrakech. Près d’elle se trouve la médersas, un joyau de l’architecture arabo-andalouse. Elle a été rétablie dans ses fonctions sur ordre du Sultan saâdien Moulay Abdellah vers 1565 pour redevenir l’une des plus importantes universités du Maghreb.

La  médersa Ben Youssef 
En 1564-65, le sultan saâdien Abdellah Al Ghalib acheva de construire l’une des plus somptueuses médersas du Maroc. En effet, alors qu’auparavant, certains auteurs ont attribué son édification aux Mérinides, actuellement, son attribution aux Saâdiens ne souffre plus d’aucun doute, surtout en présence de six inscriptions qui la corroborent. La plus représentative de ces inscriptions est celle qu’arbore le linteau en bois au-dessus de la porte d’entrée. De sa situation géographique dans le quartier Ben Youssef, chargé d’histoire et noyau primitif de la médina de Marrakech, la médersa prend d’emblée tout son sens. Sa contiguïté de la mosquée almoravide érigée par Ali Ben Youssef et reprise par Al Ghalib, lui a donné le nom qu’elle porte jusqu’à nos jours. En construisant la médersa, en restaurant la mosquée almoravide et en édifiant un maristan (hôpital), ce sultan a redonné vie au quartier Ben Youssef, tombé dans l’oubli après le déclin de la dynastie almoravide. Avec son plan, qui affecte un quadrilatère d’une superficie de 1680 m2, avec ses 130 chambres, son grand patio et sa salle de prière, la médersa fut durant plus de quatre siècles un creuset  d’érudition et d’accueil pour les étudiants en soif de connaissances dans diverses sciences, notamment en théologie. Véritable reflet de la magnificence de l’art saâdien, la médersa Ben Youssef puise sa force dans une architecture d’une grande cohérence. La diversité de ses décors, de ses couleurs et de ses matériaux font d’elle une œuvre architecturale originale. En effet, elle rassemble tous les thèmes décoratifs de l’art marocain de l’époque.  Mais malgré la profusion de décors et de matériaux, on est frappé par l’harmonie des tonalités et la cohérence d’une architecture qui ne laisse pas indiffèrent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *