L’artiste qui veut s’ouvrir sur le monde

L’artiste qui veut s’ouvrir sur le monde

Toujours en quête de l’excellence, Said Mosker s’est affirmé comme l’un des premiers auteurs-compositeurs marocains à avoir suivi la voie de la World Music. Celui-ci prépare un nouvel album qui sortira dans les mois qui viennent. «La sortie de mon nouvel album était prévue pour le mois de juin. Elle a été décalée de quelques mois, en raison des tournées que je compte faire. La sortie officielle de mon nouvel album est prévue donc pour l’après Ramadan», confie Said Mosker. Ce dernier lancera en revanche, en juillet, un single qui  est une chanson du nouvel album. Ce derniers sur lequel est en train de travailler Said Mosker se veut international. «Mon nouvel album sera distribué un peu partout dans le monde. Dans les pays du Maghreb, les pays du Golfe, en Europe et en Amérique aussi», a souligné Said. Les chansons du nouvel album sont pour la plupart écrites et composées par lui. Cet artiste est non seulement doué pour le chant mais aussi pour l’écriture et la composition. «Le nouvel album sera composé d’une dizaine de chansons. J’ai des propositions de duo avec des chanteurs du Maroc. Personnellement, je souhaite un jour faire un duo avec la chanteuse Asmaâ Lamnaouar», confie Said Mosker. S’il est un passionné de musique, il est aussi un grand passionné de football. «J’aime énormément le football. Je pourrais même dire que le football coule dans mes veines, depuis mon jeune âge. Je fais partie d’une équipe de football constituée d’artistes et de sportifs. Nous jouons des matchs chaque fois que c’est possible. Appartenir à cette équipe me réjouis et me procure un sentiment de fierté et de satisfaction», affirme-t-il. Said Mosker est un chanteur qui a reçu ses lettres de noblesse en séduisant son public, grâce à des mots d’une rare simplicité avec des paroles qui ne sont pas dénuées d’une charge émotionnelle, en évoquant par exemple les réalités du Maroc. Déjà adolescent, à  l’âge de 14 ans, il grattait à la guitare ses premiers accords en reproduisant des airs célèbres. Dans son quartier Derb Sultan à Casablanca, il avait constitué son premier groupe, dont il était le leader et le parolier, le compositeur et l’arrangeur. «Derb Sultan est le quartier d’où sont originaires plusieurs artistes et sportifs marocains de renom, notamment la célèbre chanteuse Naima Samih», précise Said Mosker.
Le premier album de Said Mosker date de 1988. Il avait pour titre «Ghitouni», un mélange avant-gardiste de différents genres musicaux comme le raï, le reggae, la funk et le chaâbi. En 1997, sa carrière s’est faite connaître après cinq albums qui ont connu un grand succès. Il s’installe pendant 3 ans à Lille où il fonde son propre studio d’enregistrement avec Hamid Bouchnak. Il sort aussi un album en 1998, «Ma Tfahemnach». Après «Dima Kaïne», Saïd Mosker nous revient avec un album tourné vers la vie, d’où son titre, «Dayra». Cet album se veut éclectique jusqu’au bout des notes et des intonations. Il se veut tourné vers les aléas de la vie et ses joies, ses souffrances et ses trahisons. Mais aussi il comporte un message d’espoir que Said Mosker a toujours voulu passé à travers ses chansons.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *