Latif Lahlou : «Mon nouveau film sera organisé autour d’événements inattendus»

Latif Lahlou : «Mon nouveau film sera organisé autour d’événements inattendus»


ALM: Le CCM vous a accordé une avance sur recettes avant production de 3.500.000 DH pour votre long-métrage «L’anniversaire», quelle est l’histoire de ce film ?
Latif Lahlou : Dans ce film, il n’y aura pas d’histoire à développer avec des intrigues. Nous ne serons pas dans un feuilleton turc. Tous les films que j’ai pu réaliser tournent autour des problèmes du couple que je considère comme un axe central de la vie de société : Ce nouveau film sera organisé autour d’événements inattendus et suffisamment graves pour provoquer chez nos couples (ils sont 4) des réactions troublantes…. En d’autres termes, c’est la remise en question des petits conforts matériels et affectifs chez des bourgeois bien installés.

Comment est née l’idée de ce film et quel est le message que vous  voulez transmettre à travers ce long-métrage?
A vrai dire je ne suis pas un messager. Je veux seulement et avec simplicité et sincérité jeter un regard sur la société dans laquelle je vis.
Ici je décris quelque cas chez des producteurs culturels ayant atteint un niveau de vie assez élevé et qui doivent gérer des «moments de crise» ; je crois que chacun de nous passe par ce moment quelle que soit sa situation sociale. Bien évidemment chacun vit ces moments avec ses particularités. Mais je crois que le film portera le regard d’un cinéaste avec ses défauts et ses qualités.

Comment comptez-vous financer la production de ce film?
Je cherche des coproducteurs ayant à ce jour assuré l’avance sur recettes et la contribution de Cinétéléma, ce qui me donne un plus de 50% du coût du film.

Quels sont les acteurs qui vont jouer dans ce film? Et quel est le lieu du tournage et la date de sortie ?
Avec ma directrice de casting nous avons pensé à beaucoup d’actrices et d’acteurs plein de talent. Mais il est encore trop tôt pour faire un  choix et fixer des dates. Je dois peaufiner le scénario avec les scénaristes parce que nous avons des scènes à reprendre pour les rendre plus incisives, plus mordantes tout en restant vraisemblables…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *