«Le caftan est un univers de créativité»

«Le caftan est un univers de créativité»

ALM : Caftan s’achemine vers un éclat international. A quelles femmes s’adressent vos créations?
Achraf Makoudi : Mes caftans s’adressent tout d’abord à la femme marocaine en particulier, et la femme arabe en général. Cela étant, mes créations sont destinées également à toutes les femmes qui savent allier tradition et modernité. On se trouve actuellement dans un monde où la nouvelle technologie a envahi le quotidien humain, donc nous sommes forcés d’adhérer, voire se plier, à cette notion de modernité. Surtout dans un contexte actuel marqué par la mondialisation. Mais en même temps, le caftan est un habit traditionnel, donc qui doit être porté par la femme marocaine traditionnelle. C’est un habit qui se marie parfaitement bien avec la personnalité de la femme traditionnelle et raffinée. C’est à cette femme que mes créations sont destinées.
On remarque justement que le caftan se modernise de plus en plus. Ne risque-t-il pas au passage de perdre de son authenticité ? Et comment doit se dérouler cette alliance entre tradition et modernité à votre avis?
Si on tend excessivement vers la modernité, on risque de s’éloigner du concept de caftan. Cet habit risque d’être dénaturé et donc perdre de son authenticité comme vous dites. Mais pour pallier ce problème, la seule solution est de garder le style initial du caftan, tout en y ajoutant des touches personnelles, empreintes de créativité et d’originalité. Mais on est forcé de se moderniser, c’est une réalité à laquelle on ne peut échapper. Mais cet effort nécessaire de modernisation se doit de garder intacte la quintessence de ce que nous sommes. Et le caftan est une partie de notre identité.
En parlant d’originalité, pourquoi avez-vous choisi d’orner vos caftans de miroirs ?
Le miroir incrusté sur les ceintures des caftans permet à chaque femme de s’y refléter. Et ces miroirs reflètent justement la femme marocaine, dans tous ses aspects. Ces reflets diffèrent d’une femme à l’autre, et cela traduit en quelque sorte les multiples facettes de la femme marocaine. C’est un choix personnel et c’est une manière de montrer les multiples atouts de la femme marocaine.
Quel est selon vous l’avenir du caftan dans le monde ?
Je pense personnellement que l’univers du caftan n’est pas encore totalement exploré et qu’il y a encore beaucoup de choses à faire. C’est un champ très vaste et qui permet d’être créatif et d’innover. Cette innovation concerne les couleurs, les tissus, et les divers accessoires qui accompagnent le caftan. C’est un univers très riche et fascinant qui permet de laisser libre cours à son imagination et à sa créativité, un élément clef dans la recherche du style novateur.
Quels-sont vos projets pour l’avenir ?
Ma participation à Caftan 2004 est une première expérience très enrichissante. C’est mon premier défilé, mais je ne compte pas m’arrêter là, j’aimerais accéder à l’univers professionnel de la mode, rencontrer les grands stylistes, m’ouvrir sur d’autres horizons. Enfin, j’aimerais également découvrir d’autres cultures et m’imprégner de leurs styles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *