Le compte à rebours a commencé pour le festival

Le compte à rebours a commencé pour le festival

Le prestigieux palais Moulay Hafid à Tanger arbitera, du 30 juin au 4 juillet, la 10ème édition du Festival international de musique «Les Nuits de la Méditerranée». Organisée par l’Association Tanger région action culturelle (ATRAC), cette manifestation se déroulera sous le signe de «La rencontre, de l’échange et du métissage». «Le Festival des Nuits de la Méditerranée vous invite une nouvelle fois à un beau voyage. Une véritable odyssée musicale et visuelle qui vous conduira du Maghreb en Iran, du Liban au Mali, en passant par l’Andalousie», selon un communiqué émis par l’ATRAC. Comme les précédentes éditions, les organisateurs veulent faire de ce festival un grand événement. «La programmation musicale, à la fois exigeante et accessible, éclectique et cohérente, témoigne de notre volonté d’ouverture et de notre souci de satisfaire un grand public», précise-t-on. Les activités de ce festival seront inaugurées par la grande soirée animée par le célèbre chanteur Rachid Taha. Le public sera donc invité à voyager, au cours de cette soirée, avec ce chanteur franco-algérien à travers son répertoire de raï et du rock. L’ensemble Badila se produira lors de la deuxième soirée de ce festival. Comme à son accoutumée, ce groupe, qui rassemble une danseuse persane et des musiciens français, indiens et iraniens, donnera à cette soirée son empreinte de mysticisme et de spiritualité. Originaire de l’ouest du Mali, le guitariste et chanteur Habib Koité envoûtera le public, au cours de la troisième soirée, avec son blues nourri des traditions musicales maliennes. Soulignons que les Nuits de la Méditerranée seront marquées par «la nuit africaine», qui sera animée par le groupe marocain Mazagan. Les amateurs de flamenco seront au rendez-vous avec l’artiste espagnole Asunción Pérez «Choni», qui se distingue par sa danse typique de l’école sévillane. La nuit Libanaise qui clôturera les activités de cette manifestation sera animée par l’ensemble de jazz du libanais Elie Maalouf. Le public aura l’occasion de découvrir l’univers musical de ce groupe musical, qui est un mélange de jazz et de sonorités orientales. Il est à noter que la programmation de cette 10ème édition comportera le vernissage de l’exposition de photographies de l’artiste britannique Clay Perry. Cette exposition se poursuivra jusqu’au 10 juillet à la Galerie Ibn Khaldoun. Les cinéphiles seront au rendez-vous, lors de ce festival, avec des projections de films musicaux sous le thème: «Une semaine de musique vue par le cinéma», qui seront organisées par l’ATRAC en partenariat avec la Cinémathèque de Tanger et le festival Filmer la musique (Paris). Les groupes de jeunes artistes de la région Tanger- Tétouan se produiront, au cours de cette manifestation, en première partie de tous les concerts donnés au palais Moulay Hafid.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *