Le e-book, un concept futuriste

Le e-book, un concept futuriste

Le e-book est en train de devenir l’une des «stars» de la nouvelle technologie. Cette  innovation se fait doucement une place dans le monde numérique. Le livre électronique n’est plus aujourd’hui un objet de science-fiction, ni un gadget technologique réservé à quelques amateurs curieux de nouveauté. À l’image du iPod dans l’industrie de la musique, le e-book porte en lui les germes d’un changement majeur dans les modes de vie d’un nombre important de personnes à travers le monde. Cet appareil du nouveau millénaire est équipé d’une mémoire qui lui permet de stocker plusieurs ouvrages, téléchargés directement du Web. Il permet aussi la prise de notes. Un moyen très pratique pour conserver des renseignements ou informations utiles. Il est désormais possible de rassembler des ouvrages littéraires dans un appareil de la taille d’une feuille, pesant quelques centaines de grammes seulement. Le e-book présente un bon contraste et ne nécessite pas beaucoup d’énergie pour maintenir les informations visibles. Les entreprises sont aujourd’hui en mesure de proposer des appareils qui n’ont plus les défauts qu’ils avaient par le passé (un poids excessif, un prix qui le réservait à une clientèle très haut de gamme et une autonomie insuffisante). Le concept du e-book se démocratise progressivement mais sûrement. Notre quotidien est, depuis quelques années, rempli de nouvelles technologies. En effet, la numérisation totale du papier et de l’écriture sera l’aboutissement de l’ère numérique. À la vue des chiffres de vente du Sony Reader et du Kindle d’Amazon, un des cadeaux les plus demandés lors des dernières fêtes de fin d’année, les choses semblent avoir changé. Les deux firmes ont même dû faire face à une rupture de stock. Même constat chez Bookeen, l’entreprise qui développe le Cybook. Le million de readers vendus a été atteint cette année. Utilisant la technologie de l’encre numérique (E-INK), le e-book Sony Reader n’utilise pas de rétroéclairage. Ainsi il ne fatigue pas les yeux. Affichant huit niveaux de gris, son large écran de 15,24 cm peut aussi reproduire les textes en trois grandeurs. Il conserve toute sa clarté et sa lisibilité même en pleine lumière. En Occident, l’offre même imparfaite reste importante et prometteuse. On ressent déjà une dynamique dans ce secteur naissant. Les fournisseurs de contenu numérique émergent un peu partout. Même si son lancement est relativement récent, il y a une demande significative sur le livre électronique. La demande est présente car les technologies sont abouties et s’amortissent davantage, permettant de réduire le coût du produit. Les boutiques en ligne qui distribuent du contenu commencent à apparaître. Elles ont encore tout à envier à une librairie de quartier, mais l’avenir s’annonce florissant. Le livre papier a aujourd’hui un concurrent de taille, le livre électronique. Le e-book réussira-t-il à détrôner le livre papier? Les prochaines années nous donneront certainement la réponse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *