Le festival Volubilis démarre sur les chapeaux de roue

Le festival Volubilis démarre sur les chapeaux de roue

En présence du wali de la région Meknès-Tafilalet et du président de la commune urbaine, Touria Jabrane, ministre de la Culture, a donné le coup d’envoi de la soirée d’ouverture de la 9ème édition du Festival international de Volubilis, samedi 19 juillet, sur le site archéologique de Volubilis. Notons que cette manifestation culturelle et artistique se poursuit jusqu’au 23 juillet. L’invité d’honneur de cette nouvelle édition n’est autre que l’Espagne. Initiée par le ministère de la Culture et la wilaya de la Région Meknès-Tafilalet, cette 9ème édition présente un programme riche en spectacles de chants et danses, à partir de 20h30, assurés par des troupes et artistes de différentes nationalités au site de Volubilis et sur d’autres sites historiques de Meknès.
Deux soirées ont marqué le coup d’envoi de la cérémonie d’ouverture. La première, présidée par la ministre de la Culture, sur le site de Volubilis a offert au public des concerts de danses espagnoles de flamenco, des moments inoubliables avec les mélodies et les voix des artistes ; Chérifa et Khadija El Khmsia, représentant les régions de l’Atlas. A travers leurs fortes et pétillantes voix, elles ont poétiquement, fait offrande au public des multiples beautés, des traditions et des coutumes de leur région. Après ce délice de chant, c’était au tour de la belle danseuse espagnole du flamenco, celle qui se surnomme la «Zambra», de ravir les cœurs des spectateurs, par la justesse, la beauté et la grâce de ses chorégraphies. La soirée du site de Volubilis avait été clôturée en beauté par une symphonie aux rythmes de la musique soufie des Aïssawa, signée l’association «Alismaïlia pour la musique soufie».
Parallèlement à la soirée de Volubilis, les organisateurs avaient programmé une autre soirée, pour le bonheur des Meknassis, se déroulant cette fois-ci sur le mythique site du parc Lahboul à Meknès. Et ce fût l’artiste Hassan Mégri qui orchestra le concert d’ouverture, suivi du jeune et dynamique groupe MC Rai, venu des Etats-Unis. Le créateur incontestable de la world music arabe, accompagné d’une jeune et performante formation d’artistes, a fait une entrée fracassante sur scène,  accueilli par des torrents d’applaudissements du public qui réclamait sans cesse la chanson «Lili Twil, Ma Ando Nihaya» (Ma nuit est longue et n’a pas de fin). «Je voudrais que cette belle soirée au sein de la beauté paradisiaque du parc Lahboul, se déroule dans une ambiance, parfaitement familiale car vous faites partie, public de Meknès, de ma grande famille. Je vous invite à un voyage à travers certains pays du monde qui m’ont fortement inspiré et marqué, dont notre Maroc», avait annoncé Hassan Mégri avant d’enflammer les cordes de sa guitare pour s’envoler avec son public de Jamaâ El Fna, à Saïdia, en Egypte, à Beyrouth avec un retour sur le pays de l’Andalousie. Et en guise d’au revoir, il a chanté, accompagné par le public, «Lili Twil».  
La 9ème édition du festival Volubilis se poursuit jusqu’au 23 juillet avec des concerts de musiques américaines, marocaines et algériennes. Le festival qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère de la Culture visant la dynamisation des activités culturelles et la mise en valeur des sites historiques, est marqué par la prestation de plusieurs artistes en l’occurrence Nouamane Lahlou, Fatima Ezzahra Lahlou, Ferdouss, Samira El Kadiri, le groupe Arabic, Michel Abitan, Marcel Boutboul, Maxims et le Ballet national algérien. Le programme du festival prévoit aussi des soirées d’arts populaires (Ahidouss, Abidat Rma) ainsi qu’un concert du chanteur populaire Rouicha. Le concert de clôture sera animé par les vedettes de la chanson marocaine populaire des années 70 (Nass El Ghiwane, Jil Jilala, Lamchahab et Tagadda). Les concerts et spectacles du festival auront lieu au site archéologique de Volubilis et à Meknès à l’espace Lahboul, au complexe culturel, au théâtre l’Agora et à la Place Lahdim.
Bon spectacle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *