Le lac de Bin El Ouidane ou l’exaltation de la nature

Le lac de Bin El Ouidane ou l’exaltation de la nature

Le lac Bin El Ouidane est situé entre l’oued El Abid et l’Assif Ahansal, à 80 kms de la ville de Beni Mellal. Pour le visiter, on peut prendre la route, à partir de Beni Mellal, par Afourer ou par la route qui traverse le village de Timoulilt en passant par Tizi puis Ouaouizeght. Quelle que soit la route que vous empreinterez, vous passerez par des contrées édéniques où la flore est luxuriante (des oliviers, des amandiers, les chênes verts…). Le lac Bin El Ouidane est un barrage qui produit de l’énergie électrique et irrigue les plateaux de Tadla. D’une profondeur de 130 m, il est construit depuis les années 50. C’est l’endroit par excellence du tourisme dans la mesure où il allie l’écotourisme aux traditions berbères.
De surcroît, il occupe une place stratégique vu sa situation  entre des sommets du Haut Atlas comme le Rhnin (à 2411 m), le Tazerkount (à 1730 m d’altitude), Tassmit (à 2248 m). Juché à 810 m d’altitude, il constitue, l’un des sites touristiques qui attirent un grand nombre de touristes et de visiteurs. Sa centrale hydroélectrique produit le quart du courant marocain. Cette étendue d’eau que cernent les versants rouges de la cuvette de Ouaouizerht est l’endroit par excellence des sports nautiques comme la natation, la planche à voile…La chasse est possible dans les hauteurs boisées environnantes de l’Atlas où on peut se promener au sein d’une nature magnifique. En hiver, les randonnées à ski sont organisées et l’hébergement est assuré en gîtes d’étapes, chez l’habitant et en refuge d’altitude.
Si vous passez par la route d’Afourer, vous traverserez la forêt de Tazerkount où on trouve différentes espèces animales. Lorsque vous arriverez au-dessus du village d’Afourer, toutes les plaines de la région deviendront telle une carte géographique qu’on feuillette sans peine. La belle nature et l’eau constituent les potentialités touristiques de cette région. Arrivés au Barrage Bin El Ouidane, vous passerez par des tunnels creusés dans des montagnes telle une statue sur son piédestal. Il a deux tunnels, l’un pour aller à Azilal, l’autre pour prendre la route de Ouaouizeght. Le lac regorge de potentialités touristiques: on peut visiter des contrées paradisiaques comme la région de Aît Mazigh, Ouaouizerth, Tilouguite, Tamga, Tabaroukte, Anérgui…Le jour du souk à Bin El Ouidane, c’est le dimanche. Les habitants de la région y font des emplettes chaque semaine. Ces habitants sont des gens respectueux et hospitaliers. Pour faire du tourisme de montagne, il y a des routes mais aussi des sentiers muletiers qui serpentent entre les vallées et les montagnes majestueuses de l’Atlas. Au lac, on peut pêcher un diverses variétés de poissons. On y trouve gardons et tanches, sandres, brochets et carpes. La population des cyprinidés compte environ 90% des carpes communes et 10% des carpes miroir (des pêcheurs locaux ont y pêché des poissons de plus de 30 kgs).On y trouve aussi des hôtels, des restaurants, des cafés… C’est un lieu où la nature interpelle  tout homme assoiffé de verdure, de beauté naturelle et de grandeur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *