Le lait, première cause des Intoxications alimentaires

Le lait, première cause des Intoxications alimentaires

Le nombre des cas d’intoxication déclarés via les provinces médicales, l’an dernier, atteint 3.238, dont 122 au mois de Ramadan . Le CAPM montre que 34,4% de ces intoxications sont de type alimentaire. Le lait, à lui seul, a entraîné, en 2005, 19% de ces cas, le petit-lait 7,% tout comme les sardines. Arrive en seconde position sur la liste des types d’intoxications, les produits gazeux (monoxyde de carbone) avec un taux de 22,1%. Les pesticides et les médicaments viennent en troisième position avec chacun 12,3%. Les intoxications par des produits ménagers, elles, sont un peu moins importantes avec un taux de 10,7%.
Le bilan du CAPM montre que trois provinces sont les plus touchées. D’abord Oujda qui enregistre 27%, suivie de Beni-Mellal et Essaouira avec respectivement  24,6% et 11,5%.
Des chiffres qui traduisent, en fait, des circonstances liées en majorité à des raisons accidentelles. Celles-ci représentent un total de 78,7% des cas. Les raisons relatives à la volonté du suicide sont également importantes, au mois de Ramadan, puisqu’elles représentent un taux de 16,4%, soit 20 cas. Le reste des intoxications déclarées est lié à des raisons inconnues.
Ces cas, quelle que soit la nature de l’intoxication, sont en majorité (93,4%) d’une gravité modérée. Seul un cas de décès a été déclaré à Casablanca concernant une femme qui s’est suicidée par un produit industriel dans son domicile.
S’agissant des lieux où survient l’intoxication, le CAPM indique que 88,5% des cas ont lieu à domicile, alors que les cas constatés en lieu public ne dépassent pas 6%.
Comment finissent ces cas d’intoxication ? Eh bien pour la majeure partie, 84,1%, l’état de santé connaît une évolution favorable sans problème. Ce n’est pas le cas pour 29,5%  des personnes intoxiquées qui nécessitent une hospitalisation. 
Mis à part le mois de Ramadan, les intoxications alimentaires restent fréquentes avec un taux de 25% de l’ensemble. Les produits gazeux le sont un peu plus avec 33% et ils sont la première cause d’intoxication à incriminer selon le CAPM.  Les médicaments et les pesticides représentent 14% et 11% et figurent donc sur la liste des produits entraînant le plus d’intoxications. Seules les causes liées aux animaux et aux plantes sont les moins évidentes avec des taux de 3% et de 1%.
A propos du profil des victimes, ils sont le plus souvent adolescents et adultes. La tranche d’âge de 15 à 25 ans occupe la première place avec 33% et celle de 25 à 35 ans représente 18%. Les enfants (5 ans), eux, sont également concernés, mais pas avec la même intensité : 11%. Ce sont les personnes les plus âgées (65ans) qui semblent échapper aux intoxications avec  1% seulement.  Ainsi, c’est la population active âgée de 16 à 45 ans qui est la plus touchée.
Sachez, enfin, qu’en cas d’intoxication, il faudra très vite appeler l’information toxicologique du CAPM au numéro économique : 0810 00 180.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *