Le peuple maroco-algérien

D’abord, les relations entre les populations des deux côtés de la frontière n’ont jamais été basées sur un quelconque commerce, où il est question de milliards de dollars, mais il s’agit de relations de sang, de peines, de joies, de bonheurs et de malheurs, tout le reste n’a aucune importance.
Deuxièmement, vous ne pouvez ignorer, M. Hachimi, que les décisions prises dans un pays comme dans l’autre, doivent obéir à une certaine concertation. Le Maghreb, sujet de beaucoup de convoitises de la part de l’Europe et principalement de la France, n’est pas à l’abri de pressions et de chantage. Personnellement je n’ai jamais cru aux motifs invoqués pour la fermeture de la frontière en 1994. Donc, laissons le temps au temps, et aucune force au monde ne peut venir à bout de l’amour qui unit nos peuples. Bon courage et longue vie à ALM.

• Omar El-Idrissi (Algérie)

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *