Le piment doux stoppe-t-il l’hémorragie ?

Le piment doux stoppe-t-il l’hémorragie ?

On entend souvent dire que le piment doux (Tahmira) arrête l’hémorragie et accélère la cicatrisation des plaies. Ce qui est totalement faux. Interrogé sur le sujet, le dermatologue Mounir Sbaï déconseille fortement l’usage de cette épice. «Mettre du piment doux sur la plaie va l’infecter davantage. C’est une épice qui doit être utilisée uniquement en cuisine. Le principal risque est qu’un microbe entre dans la plaie et provoque une septicémie qui est une infection généralisée à tout l’organisme. Celle-ci est due à des émissions massives et répétées dans le sang de bactéries pathogènes qui sont issues d’un foyer septique», explique le Dr Sbaï tout en relevant que cette infection sanguine peut se développer dans plusieurs cas : une blessure mal soignée, une infection respiratoire ou encore une infection digestive. La septicémie, qui est une intoxication du sang, peut avoir des conséquences très graves sur la santé et peut mener au pire comme le souligne Dr Sbaï. «En cas de traitement tardif ou en l’absence de traitement, cette infection peut conduire à la paralysie et par la suite au décès du patient». En cas d’hémorragie, il existe des gestes simples à suivre comme le souligne le dermatologue. «Pour stopper l’hémorragie, il faut réaliser une compression directe, c’est-à-dire qu’il faut comprimer directement l’endroit qui saigne. Il est impératif de compresser un linge propre sur la plaie. Il faut le maintenir avec la main tout en appuyant sur celle-ci», affirme Dr Sbaï. Si le saignement persiste, il faut alors réaliser un pansement compressif. Il est important de fixer solidement la compresse à l’aide d’une bande ou une écharpe sans trop serrer pour ne pas risquer d’interrompre la circulation en aval de la plaie, mais suffisamment pour stopper le saignement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *