Le salon IMB se dévoile à Casablanca


Il s’agit du plus grand salon au monde des machines pour la confection et la transformation des textiles. IMB 2006 aura lieu à Cologne du 10 au 13 mai 2006.

Le groupe de location et d’entretien de linge "Anett" s’implante au Maroc
Le groupe français de location et d’entretien de linge  "Anett", dont le siège se trouve à Thouars (centre-ouest), vient de s’implanter  au Maroc en s’associant avec deux partenaires locaux pour reprendre une  blanchisserie industrielle qui emploie 40 personnes pour un chiffre d’affaires  d’un million d’euros, rapporte lundi le quotidien économique "Les Echos". "Nous avons été approchés par des Marocains il y a dix-huit mois. Nous avons  alors lancé une étude de marché qui a montré que le secteur de la location de  linge et de vêtements de travail était inexistant (…) et qu’il y avait une  attente des entreprises, que ce soit dans l’hôtellerie, la santé ou  l’industrie", explique Jean-Payul Billy, qui dirige le groupe familial, cité  par la publication. "Alors que nous envisagions la création d’un atelier à Tanger ou à  Casablanca, l’opportunité s’est présentée de reprendre une entreprise  existante", précise-t-il. Il a également relevé l’existence d’une clientèle que le groupe va  développer et qu’il va aussi investir 600.000 euros pour moderniser l’outil  industriel et lancer le concept de la location-entretien de linge. "Anett", qui compte 9.000 clients et habille près de 60.000 personnes, a  réalisé un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros en 2005 contre 84 millions  en 2004. Avec une part de marché de l’ordre de 8%, le Groupe arrive au quatrième  rang français dans ce secteur.

Arts et traditions du Maroc vedette du Jardin d’acclimatation de Paris
Les arts et traditions du Maroc seront à l’honneur, du  8 avril au 8 mai prochains, au Jardin d’acclimatation de Paris, à l’occasion du  Cinquantenaire du retour d’exil de Feu SM Mohammed V et de l’Indépendance du  Royaume. Un programme riche et varié comportant des activités permanentes et une  série d’autres animations a été élaboré par la conseillère culturelle près  l’ambassade du Royaume en France, Lamia Radi, pour célébrer cet événement  grandiose. Au menu des activités permanentes, figurent notamment une exposition sous le  thème "Maroc, 3000 ans d’art et d’histoire", un salon de thé, une exposition de  produits d’artisanat, de restauration marocaine et de réaménagement des stands de  l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et de la Maison de l’Artisan. Outre ces activités, cette grande manifestation, dont la soirée inaugurale  sera marquée notamment par un défilé de caftans réalisés par les jeunes  créateurs marocains Karim Tassi et Albert Oiknine, comprend des activités  ludiques, culturelles et de découverte. Ces animations portent, entre autres, sur des promenades en chameau, une  reconstitution de la Médina de Fès, un mariage traditionnel sous forme de  parade, des représentations de danseuses et d’orchestres à l’entrée du Jardin,  des ateliers de poterie et de calligraphie, une cérémonie traditionnelle de  pose du henné, une conférence sur "Le Maroc dans la littérature française" et  des projections de films nationaux.

Les acteurs civils contre le sida
Plus de quarante acteurs associatifs ont  bénéficié, samedi et dimanche à Ouarzazate, d’une session de formation, portant  sur l’intégration de la prévention aux IST/sida dans les séances  d’alphabétisation et de l’éducation non formelle. Il s’agit de la première initiative parmi un package d’activités comprenant  outre les sessions de formation, des tables rondes, journées de réflexion et  des sorties de terrain pour assurer le suivi de ce programme, mis en place à  l’initiative de l’Association des échos pour la solidarité et le développement  (AESD) avec l’appui de l’Association marocaine de solidarité et de  développement (AMSED). Pour la mise en oeuvre de ce programme, l’AESD avait signé, en janvier  dernier, plusieurs conventions avec des associations locales, dont  l’Organisation du scout marocain, l’association féminine Agdal d’Ighrem  N’ougdal, Association Nour pour la solidarité avec la femme rurale,  l’association Mawahib pour la culture et les arts, l’association pour  l’éducation, la formation et le développement social et enfin l’association  Fawaniss d’Ouarzazate. 

Tanger : deux guides sur l’appui à la création des petites entreprises
L’Association marocaine d’appui à la promotion de la  petite entreprise (AMAPPE) a présenté, le week-end à Tanger, deux guides  méthodologiques destinés notamment aux organismes qui travaillent dans le  domaine du soutien à la création des micro et petites entreprises. Les deux guides, élaborés en collaboration avec la fondation  »CIREM » et  l’appui financier de l’Agence catalane de coopération et de développement  (ACCD), ont été présentés lors d’un forum sur  »Le transfert de savoir-faire  aux entrepreneurs » organisé par l’AMAPPE. Le premier guide, baptisé  »Création d’entreprises : guide pratique »,  porte sur l’élaboration des questionnaires sur les habitudes des consommateurs,  la recherche d’opportunités d’investissement, les techniques d’évaluation des  risques, et le concept d’efficacité dans la gestion des projets. Le deuxième guide,  »Création d’entreprises : guide d’orientation », porte  sur différents thèmes, notamment  »Création d’entreprises : éléments de  l’environnement et du processus »,  »politiques et programmes publics de  soutien à la création d’entreprises »,  »Idées d’entreprises et clés de  succès » et  »L’organisation du soutien aux entrepreneurs ».

Le Maroc accueille Cités et gouvernements locaux unis
Le Royaume du Maroc a été choisi à l’unanimité  pour abriter, l’automne prochain, la 3ème session du Conseil mondial de cités  et Gouvernements locaux Unis (CGLU). Cette session du Conseil mondial de CGLU, qui aura ainsi lieu à Marrakech  du 30 octobre au 1er novembre 2006, verra la participation de plus de 500  maires représentant les continents et les ensembles régionaux et internationaux  du monde entier. La tenue de cette importante manifestation au Maroc, qui avait été proposée  lors de la 2ème session du Conseil mondial de CGLU à Pékin en juin 2005, a été  approuvée à l’unanimité par le bureau exécutif de CGLU qui s’est réuni la  semaine dernière à Washington avec la participation d’environ 120 maires de  métropoles des cinq continents, dont le maire de Rabat et vice-président du  bureau exécutif pour l’Afrique du Nord, Omar Bahraoui. Ce choix est aussi un grand succès pour le Maroc, vu le nombre de pays qui  se sont portés candidats pour abriter cette manifestation. Il constitue  également une reconnaissance pour les avancées significatives enregistrées par  le Royaume en matière de démocratie locale et de décentralisation, a ajouté le responsable marocain qui a rappelé que le Royaume a opté pour la décentralisation dès 1976  afin de réformer les pouvoirs locaux, rapprocher les services publics des  citoyens et renforcer la démocratie locale. Après avoir souligné que l’annonce du choix porté sur le Maroc a été  accueillie par un tonnerre d’applaudissements et beaucoup de satisfaction de  tous les pays membres, M. Bahraoui a tenu à rendre hommage à tous ceux qui ont  appuyé la candidature du Maroc, à leur tête le maire de Paris, Bertrand  Delanoë.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *