Leila Ouachi : «J’ai un petit faible pour les montres d’hommes»

Leila Ouachi : «J’ai un petit faible pour les montres d’hommes»

Leila Ouachi, présidente-directrice générale de LO consulting, a assuré la communication à la Primature de 2003 à 2008. Cette femme pragmatique, moderne et active est du genre à aller droit au but. «Je n’aime pas les bijoux et les accessoires trop évidents par contre le seul bijou que je tolère est la montre et donc le plus souvent je ne porte que ma Cartier», explique Leila Ouachi. Pour quelqu’un qui tolère à peine les montres, elle semble bien s’y connaître. À son poignet, pend une grosse et superbe Cartier Pasha. Mme Ouachi a su trouver la montre qui lui va comme un gant. Cette montre reflète très bien sa personnalité pratique, belle et sobre à la fois. «Pour moi c’est la montre idéale, la taille, le bracelet en acier tout me correspond», souligne Mme ouachi. Ainsi, sur le fin poignet de cette grande professionnelle du domaine de la communication trône royalement la grosse Pasha Seatimer. «Je dois avouer que j’ai un petit faible pour les grosses montres et les montres d’hommes», révèle Mme Ouachi. Et sa montre ne trahit pas ses penchants. Elle a bien une grosse montre masculine. La Cartier Pasha Seatimer est ronde, automatique, format XL et taillée pour les défis, elle vogue sur le poignet avec élégance et aisance. Un bloc d’acier gradué dont les aiguilles et les chiffres luminescents pulsent d’énergie sur l’écran géant d’un cadran blanc. Pasha Seatimer multiplie les contrastes et choisit la modernité de matériaux hautement sophistiqués qui ont le goût de l’exploit et le sens de l’éclat. De l’acier surmoulé de caoutchouc noir pour les maillons articulés dont Cartier laisse apparaître les tranches à vif et de la céramique pour une lunette cerclée d’une frise décor clou de Paris. Alliance de mat et de brillant, d’acier et de blanc qui fait le graphisme puissant au diamètre solaire de cette version de la montre Pasha de Cartier qui s’offre le grand large d’un temps à prendre au compteur du plaisir, de la vitesse et de l’action. Une version s’inspirant du style Pasha de Cartier, sa forme ronde, ses quatre chiffres arabes, son cache-couronne, détails historiques dont Cartier renforce encore l’esprit d’évasion et de sportivité. Pour l’évasion, cela attendra. Mais pour aller au bureau ou au rendez-vous, même avec cette grosse montre au poignet, Mme Ouachi est toujours en retard. «Je suis toujours dans la précipitation, mais j’ai quand même du mal à être à l’heure. Maintenant tout le monde le sait et je le reconnais, je suis tout sauf ponctuelle cependant je fais des efforts dans ce sens», confie la directrice. Des efforts sûrement soutenus par la magnifique Cartier Pasha Seatimer.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *