Les maîtres-nageurs, des soldats qui veillent à la sécurité des baigneurs

Les maîtres-nageurs, des soldats qui veillent à la sécurité des baigneurs

Ayant pour souci majeur de veiller à la sécurité des baigneurs, les maîtres-nageurs sont des soldats prêts  à intervenir à n’importe quel moment. Sifflet autour du cou, le maître-nageur sauveteur garde un oeil sur chaque recoin. C’est lui qui rappelle à l’ordre les contrevenants, distribue les brassards et les planches. Pour mieux protéger les baigneurs contre les dangers de la mer, les autorités marocaines ont prévu un renforcement du personnel, une meilleure formation et un plus grand déploiement d’équipements. Les responsables de la Protection civile, en partenariat avec les autorités locales des villes côtières, ont déployé des centaines de maîtres-nageurs sur les plages du pays.
Pour pouvoir exercer le métier de maître-nageur, il y a un certain nombre de conditions qu’il faut remplir. Il faut tout d’abord avoir une bonne condition physique et maîtriser la natation. Il faut ensuite être âgé entre 20 et 35 ans et réussir  le concours. Les maîtres-nageurs sont recrutés sur concours, lancé chaque année par la Protection civile. «Le concours pour le recrutement des maîtres-nageurs est un examen professionnel qui comporte un certain nombre d’épreuves, physiques et de natation. Cet examen comporte aussi un test psychotechnique. Les candidats retenus suivent dans une deuxième phase une formation en matière de secourisme, pendant une semaine. Puis, ils suivent une formation en communication, en collaboration avec l’Anapec, qui dure trois jours. Après avoir achevé leur formation, les maîtres-nageurs sont affectés à la plage», a expliqué à ALM Mohamed Salami, chef de la division de la prévention et de la planification à la direction générale de la Protection civile. Et de poursuivre : «Le maître-nageur a deux fonctions : une fonction d’encadrement des baigneurs, c’est-à-dire les orienter, les informer, et les guider vers les zones surveillées, non dangereuses. La seconde fonction du maître-nageur consiste à intervenir pour sauver les personnes qui sont en difficulté en mer. La prévention demeure la mission la plus importante du maître-nageur. Ce dernier doit veiller à ce qu’il n’y ait pas de noyades. Et si jamais il y a un cas de noyade, on passe à l’opération de sauvetage». Les maîtres-nageurs qui veillent à la sécurité des baigneurs dans les plages, font partie du personnel saisonnier que la Protection civile recrute au début de la saison estivale et qui travaillent pendant l’été (trois mois). Le salaire mensuel pour les maîtres-nageurs a été fixé cette année à 2000 dirhams. Ceux-ci ne sont pas des fonctionnaires qui travaillent à temps plein dans le corps de la Protection civile. «On exerce le métier de maître-nageur par conviction et par amour du sauvetage maritime. Les jeunes qui sont recrutés par la Protection civile uniquement pendant l’été, sont des étudiants dans la plupart des cas. Ceux-ci exercent ce métier parce qu’ils aiment le sauvetage maritime mais également pour subvenir à leurs besoins», a ajouté Mohamed Salami. Les maîtres-nageurs sont constitués en équipes et effectuent leur travail suivant un mode de rotation. «Les maîtres-nageurs commencent leur journée à huit heures du matin pour terminer à dix-neuf heures. Mais en fonction de l’effectif disponible, ils font des rotations. Ils peuvent bénéficier d’une heure jusqu’à deux heures de repos par jour. Il y a une rotation qui se fait tout au long de la journée au niveau de la plage», a précisé M. Salami.
Le corps de la Protection civile compte des maîtres-nageurs professionnels, qui sont des fonctionnaires permanents. Ceux-ci sont spécialisés dans la plongée contrairement aux maîtres-nageurs faisant partie du personnel saisonnier de la Protection civile, qui, eux, ne sont pas habilités à faire de la plongée. Les maîtres-nageurs qui obtiennent l’attestation délivrée par la Protection civile peuvent travailler aussi dans le secteur privé. Ainsi, ils peuvent exercer dans les piscines privées ou sur les plages privées. Ils peuvent aussi travailler dans les établissements touristiques. Si des baigneurs se soumettent aux recommandations des maîtres-nageurs, d’autres par ignorance ou par insouciance montrent une certaine réticence. «Il y a certaines personnes qui ne prennent pas en considération les recommandations des maîtres-nageurs. Souvent ce genre de personne paye les frais de leur entêtement», confie Brahim, un estivant à la plage de Rabat. Le maître-nageur est au service des baigneurs. Il veille à leur sécurité et cela fait de sa mission, une mission noble. La responsabilité du maître-nageur est énorme. Pour l’assumer il faut avoir beaucoup de sang-froid.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *