L’horaire continu gagne du terrain

Cela fait des années que l’application de l’horaire continu soulève la polémique entre ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Il a toujours été question, côté officiel, de considérations de logistique et qu’il faudrait envisager l’horaire continu sous l’angle d’une réforme globale de l’Administration marocaine.
Certes, les avantages d’une journée de travail continu sont liés surtout, aux yeux de ses défenseurs au Maroc, à un rendement plus important de l’Administration, du fait de la perte de temps occasionnée par la rupture et la reprise du travail. Or, le rendement d’un fonctionnaire ou d’un salarié n’est pas forcément quantifiable en fonction d’heures passées au bureau. La rentabilité, dans son acception moderne, est un état d’esprit, une culture où la motivation n’est pas négligeable.
Toujours est-il que le sondage de cette semaine sur le site Internet d’ALM prouve que la majorité souhaiterait l’application de l’horaire continu durant toute l’année avec un taux de près de 68,4%. Ceux qui ne veulent pas de changement dans les horaires constituent plus de 15,2%, tandis que plus que 16,5% admettent l’application de l’horaire continu juste durant l’été. Il faudrait certes une adaptation des moeurs et des habitudes pour une population habituée à rentrer chez soi entre midi et quatorze heures.
Pour les parents qui travaillent, il y a le problème de la scolarité. Au Maroc, le temps administratif ne correspond pas au temps scolaire, à moins de généraliser les cantines scolaires, surtout pour les écoles du primaire. Les élèves en bas âge ont besoin de se restaurer sur place, puisque leurs parents ne seront pas à la maison entre midi et quatorze heures. Tout compte fait, quels que soient les arguments des uns et des autres, il semble que l’application de l’horaire continu est inéluctable. De plus en plus les Marocains optent pour l’horaire continue comme le prouve le sondage de cette semaine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *