Majda El Yahyaoui : «j’aime faire la cuisine»

Majda El Yahyaoui : «j’aime faire la cuisine»

ALM : Que représente le mois de Ramadan pour la chanteuse Majda El Yahyaoui ?
Majda El Yahyaoui : Il faut dire que, généralement, Ramadan est un mois qui vous donne envie de vous reposer. En ce mois, j’éprouve en ce qui me concerne une envie irrésistible de dormir et de m’astreindre au repos. C’est pourtant loin d’être possible tout le temps. Chacun connaît le lien fort qui unit le mois sacré au Melhoun. Pas de trêve donc : j’aurai, en effet, un programme très chargé.

Avez-vous des spectacles en prévision pour ce mois sacré ?
Il est en effet prévu que j’anime plusieurs soirées privées, notamment en France. Je bouclerai par la suite mes valises pour voler vers la Tunisie où j’ai été invitée à participer au Festival de la ville. Mis à part ces spectacles que je prévois de donner, je suis actuellement en plein tournage de l’émission «Shada Al Alhane» pour le compte de la deuxième chaîne. J’anime également une autre émission, spécialement conçue pour le mois de Ramadan. Il s’agit de l’émission de psalmodie du Coran. Ainsi, quand je ne serai pas à l’extérieur du Maroc, une grande partie de mon temps sera absorbée par mes déplacements entre Kénitra, où j’habite, et Casablanca où je travaille. J’étais d’ailleurs récemment en train de penser à ce programme intense qui m’attend et je me demandais si j’arriverais à dégager un petit moment pour me reposer durant ce mois.

Aimez-vous les friandises du Ramadan ?
J’adore les « Ch’hiwates », mais malheureusement j’ai une petite santé et mes repas pendant ce mois se résument généralement aux plats basiques. Je mange en fait un petit peu de tout et j’essaie de faire très attention à mon assiette. N’empêche que j’adore que la table soit bien garnie. Je suis du genre à me rassasier avec le regard.

Est-ce qu’il y a des activités que vous pratiquez assidûment pendant ce mois ?
J’essaie de faire du sport régulièrement. Selon mon programme, je m’arrange durant le mois de Ramadan pour faire de la marche. L’idéal pour moi est de faire entre une demi-heure et une heure de marche quotidiennement pour garder la forme. Je le fais généralement juste avant le F’tour pour ne pas avoir soif. Mon autre activité favorite est le repos. J’avoue que je suis beaucoup plus en forme quand je dors suffisamment. Durant ce mois sacré, je me tourne par ailleurs vers certaines activités, notamment la lecture du Coran, que je néglige malheureusement le reste de l’année. Il y a ainsi une grande soif de spiritualité que j’essaie donc de compenser en ce mois de Ramadan. J’écoute également les programmes religieux. Cela fait partie des rituels liés à ce mois et pour lesquels je suis particulièrement attachée. Je lis également beaucoup les journaux et j’essaie de suivre les activités des autres artistes nationaux.

Regardez-vous la télévision pendant ce mois sacré ?
Après la vague des annonces et des publicités pour les productions du mois du Ramadan, j’avoue que j’éprouve une grande curiosité à découvrir les produits proposés et à les suivre. Je regarde donc souvent les productions nationales, notamment au moment de la rupture du jeûne. Mais il faut dire que d’après les tout premiers épisodes que j’ai regardés, je suis un peu déçue. Je trouve que, globalement, le niveau des productions nationales n’a pas vraiment évolué. C’est dommage, mais nous sommes bien obligés de consommer ces produits.

Que faites-vous de vos journées quand vous n’êtes pas entre deux tournages ou entre deux spectacles ?
Quand j’ai suffisamment de temps libre et que je suis tranquillement installée chez moi, j’en profite pour mettre la main à la pâte. A la maison, je suis du genre à investir la cuisine. En fait, j’aime beaucoup travailler avec mes mains et j’aime faire la cuisine. C’est un plaisir pour moi que de préparer de bons petits plats, de faire la « Harira », les tajines et les « Ch’hiwates » du Ramadan.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *