Malabata, pour une remise en forme garantie

La plage du cap Malabata est située à 8 km à l’est de Tanger. Les vagues dans lesquelles il fait bon plonger appartiennent toutes entières à la Méditerranée. Sur une étendue de plus de trois kilomètres, son sable fin attire de nombreux estivants. Loin de l’agitation de la grande ville, ce haut-lieu touristique est particulièrement apprécié des Tangerois. Eclairage public, douches, toilettes et poubelles : rien ne manque pour faire de cette plage un lieu de détente, propre et agréable. En taxi ou en bus, rien de plus simple que de s’y rendre pour une baignade matinale, face au soleil levant. La plage de Malabata est réservée aux activités nautiques notamment la pratique du jet ski. Non loin de la plage, l’hôtel Moevenpick Malabata offre une vue panoramique sur Tanger et la côte espagnole. Cet hôtel très prisé durant l’été propose à sa clientèle  de nombreux sports et loisirs : remise en forme, aérobic, équitation, tennis et golf sont à proximité. Récemment, Malabata a fait l’objet d’un projet de grande envergure destiné à la réalisation d’un majestueux complexe touristique et résidentiel. L’ambitieux projet baptisé Royal Resort Malabata, qui s’étend sur une superficie de près de 129 hectares, vise, en premier lieu, une clientèle aisée et exigeante.  Ce projet comprendra  une composante hôtelière d’une capacité de 2.500 lits et une partie consacrée au résidentiel dont des  villas de haut standing.
En outre, il est  prévu des cafés, des galeries, des zones de shopping exclusives, un beach house, un court de golf, un club équestre ainsi que toute une gamme de dépendances récréatives et ludiques.
Le cap Malabata  est connu pour son phare. De là, s’étend une vue sur toute la baie. Des cafés et des restaurants populaires y ont élu résidence, où il est possible de goûter à de savoureux tajines de poisson. Les Tangérois aiment à y regarder le détroit le dimanche : des familles entières sont en contemplation devant l’Espagne. Le cap est entouré de belles plages méditerranéennes, très fréquentées l’été : Mrisatz où des cabanes de roseaux sont louées à des prix modestes, la plage des Amiraux éternellement balayée par le vent d’est.
A quelques kilomètres, la ville de Tanger au passé international prestigieux , entre océan et mer, a longtemps fasciné et inspiré de nombreux écrivains et artistes étrangers tels que Delacroix, Matisse, ou encore Paul Bowles. Un charme certain à découvrir et beaucoup de sites sont à voir. Surplombant la médina, la kasbah de Tanger est le plus ancien et le plus beau quartier de la ville.
C’est là qu’est le musée des arts traditionnels, dans un ancien palais royal, et les grandes demeures de quelques stars, comme Yves Saint-Laurent. La kasbah est aussi un quartier populaire, parsemé de lieux de la mémoire : le marabout d’un saint, la plus ancienne mosquée de la ville, un ancien bastion, la première école moderne mixte du Maroc. On sera surpris d’y croiser des lieux que l’on connaît de tout temps : ils ont servi de décors de films, quand Matisse n’en a pas fait des tableaux. Vous pourrez également découvrir le musée des arts traditionnels qui renferme une petite collection d’objets anciens de l’artisanat marocain. Une authentique mosaïque de Volubilis, de belle taille, fait partie de la collection. On peut aussi y visiter l’ancienne salle du trésor, avec ses balances et son grand coffre, et un très beau jardin andalou. A découvrir aussi le musée d’art contemporain où sont exposées de très belles toiles de toute une génération d’artistes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *