Malek : «J’aime les musiques métisses»

Malek : «J’aime les musiques métisses»

ALM : Pourquoi avez-vous choisi, cette fois-ci, de marquer votre retour avec un groupe d’artistes ?
Malek : En fait, j’ai passé par plusieurs étapes tout au long de ma carrière. Il y a près d’une dizaine d’années, j’avais décidé de continuer mon chemin loin de toute formation artistique. J’étais en quelque sorte à la recherche d’un style plus dépouillé. Mais, vous savez, un artiste a besoin de changer de genres musicaux. C’est pour cela que je me suis associé à six autres artistes aussi bien marocains qu’étrangers (Voir encadré) pour offrir au public un concert riche et composé de plusieurs sonorités.

Vous laissez un intervalle de près de trois ans pour lancer un nouvel album sur le marché. S’agit-il d’une superstition ?
(Rires) Pas du tout ! J’ai une carrière de plus de 25 ans. Et donc, je suis devenu plus exigeant dans le choix des chansons qui vont constituer l’album. Trois années, je pense que c’est juste le temps nécessaire pour écrire les paroles et composer. En fait, je tiens moi-même à écrire et composer mes chansons. Et à chaque sortie d’album, je suis habité par cette volonté de faire de nouvelles choses et surtout de faire de la scène.

Quel est votre programme pour cette période estivale ?
L’été sera chargé pour moi. Il y a une série de festivals et autres concerts auxquels je suis invité. Mais, actuellement, je préfère me concentrer  sur mes deux concerts prévus le samedi 30 juin à la Villa des arts de Rabat et le vendredi 6 juillet à la Villa des arts de Casablanca.

Qu’allez-vous proposer au public ?
Je vais interpréter quelques titres de mon dernier album intitulé « Lhssad» avec Said Mosker pour «Mchate» et avec Christie Caro pour «On s’attendra». Il est question également de revisiter des chansons de mes albums précédents. D’ailleurs, «Lhssad» compte quatre duos. En fait, j’ai toujours envie de partager certaines chansons. Quelquefois, et aux moments de l’écriture des paroles, je pense directement à tel ou tel artiste pour m’accompagner dans le chant. Certaines voix surgissent et s’imposent dans mon esprit lors de la rédaction des paroles.
C’est pour cela que j’aime les rencontres musicales et leurs richesses. Comme dans la vie de tous les jours, chaque rencontre est particulière.  L’échange est quelque chose de capital dans le monde de l’art.

Jazz, Rock, Funck, Blues, Pop ou Rai, vous présentez « Lhssad» comme une vraie récolte des genres musicaux !
Effectivement, ce sont autant de registres de musiques qui seront abordés à travers de nouveaux arrangements lors de ces deux concerts. Je tiens toutefois à souligner que vous n’allez pas trouver du Jazz pur ou du Blues pur. Il y a ce qu’on appelle, dans notre jargon, des influences pour réussir les mélanges des divers styles musicaux. J’ai toujours préféré les musiques métisses.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *