Marcel Khalifa, le chanteur de la paix

Marcel Khalifa, le chanteur de la paix

Marcel Khalifa est chanteur, compositeur et oudiste . Il est né en 1950 à Amchit,  au Nord de Beyrouth. Il a appris ses premières leçons  de musique grâce à un instituteur Hanna Karam. Marcel a étudié au conservatoire national de musique à Beyrouth, ainsi que dans d’autres institutions locales. En 1970, il a enseigné au conservatoire national de musique à Beyrouth et a commencé a faire des tournées dans différents  pays arabes,  en Afrique du Nord et aux États-Unis.
En 1972, il a créé un groupe dans son village natal afin de revivifier son héritage musical. Pendant la guerre civile libanaise en 1975, Marcel a commencé à chanter dans des salles malgré la situation du pays.
Les œuvres de Marcel est un mariage entre la musique arabe et occidentale. Il a mis en musique les textes de grands poètes à l’image de Mahmoud Darouich et a chanté des chansons nationales. le groupe Al Mayaden qui est formé en 1975, est devenu célèbre bien au-delà des frontières libanaises grâce aux chansons  «Oummi», «Rita Wal Boundoqia» et «Jawaz Assafar». Il a chanté également dans les pays arabes, l’Amérique latine, l’Australie et le Japon. Le célèbre Marcel a été invité aux grands festivals internationaux  tels que Baalbek au Liban, Beiteddine, Carthage et Hammamet en Tunisie, Timgad en Algérie, Jarash en Jordanie  et dernièrement il a chanté au Maroc .
Depuis 1974, Marcel a participé à la composition musicale de spectacles de danse renouvelant le ballet oriental populaire. Il a participé également à la composition des chansons pour des  films. Ses dernières œuvres musicales sont purement instrumentales parmi lesquelles on cite: «Happiness», «The Bridge», «Summer Night’s Dream», «Magic Carpet». Sa musique est imitée par plusieurs orchestres notamment l’orchestre symphonique de Kiev, l’Orchestre du Conservatoire de Boulogne Billancourt, The San Francisco Chambre Orchestra, l’Orchestre de la ville de Tunis. il a formé plusieurs musiciens. Marcel Khalifa a écrit depuis 1982 des livres sur la musique qui reflètent ses compositions musicales et la maturité de son expérience. Dans la même année, le compositeur a écrit  un livre sur l’oud en six parties. Son but est de faire connaître les traditions musicales arabes et de les développer. Marcel a reçu le prix de Palestine Award de la musique. Il  a donné l’argent de la récompense au conservatoire national de la musique de l’Université de Beir Zeit en Palestine. En 2005, il est nommé artiste de l’Unesco pour la paix par le directeur général de l’Unesco, Koïchiro Matsuura en «reconnaissance de son engagement fervent et généreux en faveur du patrimoine musical». Ses deux fils, Rami et Bachar sont aussi des musiciens. Le premier est pianiste, le second est percussionniste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *