Merci Saâd Lounès

Le Maghreb ne manque pas de sages, mais, malheureusement, ils sont marginalisés. La société civile doit se manifester de plus en plus, en commençant par la création d’associations mixtes (étudiants, médecins, avocats, droits de l’homme, sport, syndicats, femmes…) mais aussi des sociétés mixtes (finances, industrie, transport, audiovisuel…). Societé civile remue-toi ! À toi de faciliter la tâche aux politiciens, le Maghreb se fera par la base.

• Azzelarab Aroussi Casablanca

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *