Meryam Nour : «On me surnomme la jeune à la voix d’or»

Meryam Nour : «On me surnomme la jeune à la voix d’or»



ALM : On vous voit désormais dans des concerts par-ci par-là. Présentez-vous aux lecteurs d’ALM ?
Meryam Nour : Je suis une jeune Marocaine, âgée de 21 ans, qui ressent un grand amour pour la musique. Passionnée par ce domaine, j’ai choisi de forger mes connaissances et passer au niveau académique. Ainsi, j’ai commencé mes études de musique dès mon plus jeune âge. A dix ans, je suis entrée au Conservatoire de musique de Casablanca. Le soutien familial a joué un grand rôle dans la promotion de ma carrière. Ma famille était tout le temps à mes côtés afin de m’encourager et me soutenir. J’ai été initiée à la musique par mon père. Il est musicien, très épris par le chant arabe classique. Il est un fervent d’Abdelhalim Hafez,Oum Kalthoum, Feyrouz et Ismahan. Quand il a découvert ma passion pour la musique , il n’a pas hésité à m’orienter et m’accompagner dans mon choix.

Meryam Nour est certainement un nom artistique
(Rires). Effectivement. Je m’appelle Meryam Hafdi. Meryam Nour m’a été attribuée par la grande star libanaise Ramy Ayach, l’initiateur de Najm Al Fann. De ce fait, Nour réfère à la lumière, la transparence et l’innocence qu’il a touché en moi.

Vous vous produisez pour la première fois sur une scène marocaine. Quelles sont vos impressions ?
En efftet, c’est la première fois que je me produis sur la scène marocaine. Je suis très heureuse de pouvoir finalement le faire . J’espère que le public appréciera ma prestation, car j’aime bien partager mon plaisir de chant. Il est à noter que le début de ma carrière date de 2007. Monter sur scène est l’une de mes grandes passions. Je me suis produite un peu partout dans le Monde arabe lors de diverses manifestations.

Que préparez-vous de particulier au public de Bouznika ce week-end ?
Je promets au public marocain un spectacle inédit et unique. (Rires).

Vous êtes la révélation de Global Music. Comment avez-vous établi le contact avec ce staff ?
En 2009, Global Music lance Najm Al Fann Challenge, une grande opération de casting à travers tout le Maroc afin de dénicher les stars montantes sur le plan national. J’étais très intéressée par cela, vu que ce casting avait un noble but qui est d’encourager les jeunes talents marocains pour donner une impulsion nouvelle à la scène artistique et culturelle marocaine. J’ai donc envoyé ma candidature, j’ai passé mon casting et finalement j’étais l’élue à «Najm Al Fann Challenge». Ainsi, on m’a surnommée la jeune à la voix d’or.

Que comptez-vous présenter en perspective dans le cadre de cette collaboration ?
En premier lieu, on est en préparation d’un single, dont je garde la surprise à découvrir bientôt.

Vous êtes aussi passée par l’émission «Album». Que représente pour vous cette experience ?
C’est un programme qui ne peut que me plaire. Les émissions où on peut voir de vrais musiciens, compositeurs et chanteurs se produire en direct, il n’y en a plus sur les grandes chaînes. Un prime comme ça en direct, c’est hallucinant. C’est un vrai moment de musique. Je ne garde que de beaux souvenirs, j’ai fait la connaissance de plusieurs professionnels du chant, qui nous ont appris, moi et mon groupe, les vraies règles du chant et de la musique. C’est une très belle expérience que j’ai vécue dans un esprit familial avec les pro de la musique du Monde arabe.

Le public s’impatiente à découvrir votre premier album. Allons-nous le voir bientôt dans les bacs ?
En fait là, je suis en phase de la préparation d’un single, que je tiens à le laisser comme une surprise pour le public marocain.Pour ce qui est de l’album, je suis en phase de recherche de chansons qui seront dans mon style.

À quand une chanson marocaine ?
Très bientôt. Je tiens à prendre mon temps pour la sélection de la chanson que je vais chanter car le public marocain est un vrai dégustateur de l’art. Et surtout je suis marocaine, donc je dois être à la hauteur.

Avez-vous d’autres talents cachés ?
J’adore l’art en toutes ses composantes. Et comme tous les Marocains, j’aime cuisiner.

Un petit mot pour le public marocain.
J’espère être à la hauteur et que le public marocain ainsi que le public arabe aimeraient mon style et mes chansons.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *