Mieux communiquer sur le Sahara

Nos atouts au niveau des ressources humaines sont reconnus par nos partenaires européens et africains, alors que le pays ne dispose pas de ressources pétrolières. Reste à en être conscients et à travailler avec acharnement pour améliorer les conditions de nos concitoyens et immuniser notre société de toutes les dérives politiques ou religieuses.
Quant à la question de notre intégrité territoriale, elle reste le fondement de notre identité et la base de notre devenir. Sous prétexte du droit à l’autodétermination, l’Algérie cherche à instaurer un petit Etat servile à sa solde en affaiblissant du coup le Maroc. Comme ils sont conscients que cet «Etat» n’existera jamais, ils souhaitent faire perdurer le conflit pour obtenir le même résultat en éloignant les Marocains de l’essentiel. A côté de tous les conflits qui se sont accumulés avec l’Algérie depuis les indépendances, un autre s’est ajouté ces dernières années et auquel nous n’avons pas suffisamment prêté attention, c’est le conflit de génération entre les classes dirigeantes vieillissantes d’Algérie et celle du Maroc, nées après les indépendances. Mais puisque le combat pour notre unité aura encore de belles années devant lui, la communication moderne est capitale pour informer le monde de notre droit.

Ahmed Faouzi (Casablanca)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *