Mogador, une ville dans le vent

Mogador, une ville dans le vent

Avis aux Européens qui n’apprécient ni la foule des villes touristiques ni la chaleur étouffante… Essaouira est faite pour vous ! Avec son port protégé par les alizés, Essaouira est une charmante ville de 70 000 habitants. Entourée de murailles et la sqala, qui rappellent la beauté de St Malo en France, Essaouira est une ville où il fait bon vivre et qui échappe encore au tourisme de masse. Le charme discret de la ville est apaisant. Il réjouira les promeneurs qui apprécieront la douceur de l’hiver et la fraîcheur de l’été. 
Enfin, Essaouira est la capitale des sports nautiques au Maroc. Le site est mondialement connu des véliplanchistes et des surfeurs. La force et la régularité des vents en font un « sport » de rêve. Enfin, en décembre 2001, l’UNESCO inscrit la médina d’Essaouira à la prestigieuse liste des sites classés patrimoine de l’humanité. Essaouira est l’une des villes les plus plaisantes de la côte marocaine. Loin des foules de touristes, vous pourrez profiter d’un climat tempéré toute l’année. Les remparts ocre pâle abritent la ville d’un vent puissant qui souffle une bonne partie de l’année. La fraîcheur de la ville vous permettra de vous balader toute la journée. Laissez-vous imprégner de l’atmosphère si particulière d’Essaouira ! En effet, la ville attire depuis des siècles poètes, savants et artisans. Essaouira est une ville d’art. La perspective des rues de la médina, les couleurs chatoyantes des maisons, la cuisine régionale, l’artisanat local si réputé, la musique gnawa ou encore l’harmonie qui règne entre Juifs, Arabes et Berbères… Toutes ces raisons font d’Essaouira une ville magique et mystérieuse. Incontournable, toute promenade dans Essaouira passe forcément par la belle place Moulay El Hassan. En bordure, de nombreux cafés et terrasses abrités du vent sont une invitation au repos. Véritable carrefour de la ville, la place voit se croiser touristes, de divers horizons. Aux abords de la place, on appréciera de lire un journal acheté au kiosque en savourant une délicieuse pâtisserie venue de «Chez Driss». Depuis la place, deux itinéraires s’offrent à vous. Cependant, Essaouira n’est pas une ville à visiter avec un guide entre les mains. C’est une ville à découvrir, à explorer en flânant dans les rues au gré de son inspiration. Le premier itinéraire vous amènera au port. En passant par la célèbre porte de la Marine, construite en 1769, vous pourrez continuer en parcourant les murailles jusqu’à la Sqala du port. L’histoire d’Essaouira se rappelle à nous à la vue des canons espagnols.
Du haut, la vue sur les îles est imprenable. Aux pieds des remparts, le port offre son spectacle de couleurs, de sons et d’odeurs… de poissons frais. Profitez des barbecues improvisés entre filets et casiers pour goûter le fruit de la pêche. Impossible de trouver plus frais! Enfin, vous pouvez rejoindre la belle et longue plage de sable fin. Promeneurs, surfeurs, véliplanchistes, plongeurs ou plus simplement vacanciers en quête de bronzage, tout le monde y trouvera son compte… si le vent ne souffle pas trop fort ! Le second itinéraire s’enfonce dans la vieille ville. On appréciera de déambuler dans ces étroites ruelles qui se croisent en angle droit parfait. Façades blanches et volets bleus confèrent un charme indéniable à la ville. En visitant le fin fond de la médina, on passera devant le musée Sidi Mohamed Ben Abdallah à deux pas de la rue du même nom. L’entrée est gratuite et vous pourrez admirer les arts régionaux. Enfin, on remontera vers le nord pour achever la balade sur la Sqala de la Casbah, plate-forme surélevée longue de 300 mètres. Au rez-de-chaussée, on pourra visiter les ateliers de certains artisans, parmi les meilleurs de la ville.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *