Mohamed M’jid : «Même si on porte une montre, on arrive en retard»

Mohamed M’jid : «Même si on porte une montre, on arrive en retard»

«Quand j’étais très jeune comme tous les enfants de mon âge, je demandais à mon père de m’acheter une montre»,  raconte à ALM Mohamed M’jid président sortant de la Fédération royale marocaine de tennis et grand militant associatif. Sa réponse immédiate était : «Tu n’a pas besoin de montre puisque, tu as encore le temps devant toi.». «J’étais très jeune, mais ce que me disait mon père à l’époque est resté gravé dans ma mémoire, à ce jour. Je suis comme tout le monde prisonnier de ce temps que je consulte à tout moment et qui court à vive allure. Maintenant, je porte une montre Oméga qui m’a été offerte par mon fils Soufiane. C’est une prestigieuse montre et un cadeau qui a une grande place dans mon cœur. En effet, je n’oublierai jamais le jour où mon fils est venu vers moi pour me la donner. Même si la majorité de gens portent des montres, cela n’empêche pas paradoxalement les Marocains de venir en retard à leurs rendez-vous. Malheureusement, même si on porte une montre, les Marocains arrivent en retard», souligne M. M’jid. Rappelons que l’Oméga est une entreprise suisse d’horlogerie établie à Bienne. Elle appartient au Swatch Group. De par son ancienneté, sa longévité, sa visibilité et sa taille1, Oméga est l’une des sociétés-phares de l’industrie horlogère suisse. Elle a en effet été la pionnière en matière d’industrialisation de la production.
Outre l’excellence de ses produits, reconnue par d’innombrables prix internationaux, elle a aussi été l’un des lieux de la lutte ouvrière et de la progressive amélioration des conditions de travail. Aujourd’hui, après les tourments et les errements provoqués par l’invasion du quartz et des productions japonaises des années 1970, la marque est à nouveau une figure de proue de l’industrie. Oméga a développé des solutions techniques originales (échappement co-axial, calibres maison) et le design a été modernisé.
Appartenant au Swatch Group, elle se situe aujourd’hui dans le segment «prestige»2 du marché, et certaines de ses productions visent clairement à se positionner dans le segment «luxe»3. De plus, depuis quelques années, la firme développe un secteur joaillerie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *