Mohamed Réda chante «Ya Allah»

Un titre qui connaît déjà un succès énorme dans les radios. Connu pour son style unique, Mohamed Réda s’en distancie cette fois-ci pour célébrer et plonger ses fans dans l’ambiance ramadanesque, et ceci en sortant «Ya Allah» une chanson spirituelle, instrumentale et mélodique à la fois, avec un refrain accrocheur et des paroles purement religieuses, ce qui confèrent à ce morceau une noblesse et une force inimitable d’élever nos âmes vers le Divin.

Nino Mekouar Trio en concert
Le complexe culturel Touria Sekkat accueille «Nino Mekouar Trio» le samedi 4 septembre pour un concert de World- Flamenco- Jazz, avec Nino Mekouar, Reda Benabbou et Youness Jaafri. Nino Mekouar, de son vrai nom Hamza Mekouar est né en 1985 à Casablanca. Il découvre très jeune la musique grâce à son père qui jouait du luth. Epris par les notes, Nino commence l’apprentissage de la guitare à l’âge de 12 ans. A l’âge de 15 ans, il découvre la musique du guitariste Vincente Amigo, l’un des plus grands virtuoses de la guitare flamenco. Dès le début, il tombe amoureux du flamenco pour explorer d’autres styles musicaux notamment le Smooth Jazz, le latin Jazz et la fusion Jazz-Rock.

Rami Ayash, le Libanais au cœur marocain
Rami Ayash, a donné un concert de charité à Fès, en faveur de l’association «Elan» dont les fonds collectés vont être consacrés à des projets de bienfaisance, que l’association supervise dans le cadre du développement humain et la lutte contre la pauvreté. Cela a coïncidé avec la Fête de la jeunesse, un événement illustrant la très forte symbiose qui existe entre le Trône, la jeunesse et le peuple marocain en général et Rami et le public marocain en particulier. Le public fassi présent a tant attendu la visite de sa PopStar favorite Rami, ce jeune chanteur modeste fidèle du Maroc , Roi et peuple. Ramy a enflammé la scène pour le plaisir d’un public plus que friand de sa musique en lui offrant un bouquet de ses célèbres chansons telles que «Mabrouk» et «Ya Msahar Eyni» , «Nass Ray’a». D’autre part, Rami a dédié à ses fans ainsi qu’au peuple marocain la célèbre chanson marocaine «Nida Al Hassan», chantée en 1975 à l’occasion de la Marche verte, ce qui a donné lieu à une osmose parfaite et à une complicité extraordinaire entre ce chanteur compositeur libanais et le public.

Rencontre de trois guitaristes à Mohammedia
Mohammedia abritera ce week-end la rencontre de grands guitaristes marocains. Il s’agit de Mohammed Jbara dont la notoriété à dépasser les frontières , Yassine Beniaz et de Fouad Bouhali, un nouveau talent tout aussi virtuose à la guitare et qui nous vient directement de l’Italie. Chacun des trois guitaristes présentera son propre répertoire dont la mélodie dominante est la fusion. Le concert aura lieu gratuitement au parc des villes jumelées à Mohammedia, le samedi 4 septembre.

Zahia bientôt dans une télé-réalité allemande
Le feuilleton Zahia continue. Alors que les anciens joueurs de l’équipe de France règlent leurs comptes avec la justice, la prostituée des Bleus exploite sa nouvelle notoriété. Après avoir refusé plusieurs projets de télé-réalités français, l’escort-girl a finalement accepté de signer un contrat juteux avec trois chaînes de télévision allemande, révèle L’Express.fr. Juteux, oui, parce la bimbo pourrait bien empocher entre un et deux millions d’euros pour jouer les vedettes à la télé allemande. En attendant de passer devant la caméra, la jeune femme ne quitte pas les hauteurs de Saint-Tropez, où elle a pris ses quartiers avec son meilleur ami.

Lindsay Lohan échappe de peu à une amende
Même si elle vient à peine de sortir de prison et de cure de désintoxication, Lindsay Lohan ne semble pas parvenir à éviter les soucis judiciaires. La jeune star de 24 ans a évité de peu la contravention alors qu’elle a allègrement grillé un stop. Heureusement, les officiers de police se sont montrés conciliants et l’ont laissée partir avec un simple avertissement. D’après plusieurs sources, Lindsay Lohan conduisait une Maserati GranTurismo 433 HP d’une valeur de plus de 115.000 euros et était sur la route du Château Marmont à Los Angeles, un endroit très select.

Lagerfeld  récompensé pour l’ensemble de sa carrière
Le directeur artistique de la maison Chanel recevra un prix pour l’ensemble de sa carrière de la part de l’Institut de Mode et de Technologie le 10 septembre. Karl Lagerfeld est reconnu par tous comme un brillant couturier jamais à cours d’inspiration, habillant les plus belles femmes de la planète, et ayant réussi à maintenir la maison Chanel au summum de la féminité et du glamour pendant de nombreuses années. Il est donc logique que l’Institut de la Mode et de la Technologie l’ai choisi cette année pour recevoir un prix spécial sacrant l’ensemble de son œuvre dans le domaine de la mode. C’est la comédienne Diane Kruger, ancienne muse du couturier, qui le lui remettra lors d’une cérémonie le 10 septembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *