Mohamed Souhail : «Ma femme m’a énormément soutenu»

Mohamed Souhail : «Ma femme m’a énormément soutenu»


ALM : Quand et comment avez-vous rencontré votre épouse ?
Mohamed Souhail : C’était il y a dix ans, Ghizlane habitait le même quartier que moi. J’étais attiré par cette jeune et belle fille qui avait l’habitude de passer tranquillement près de chez moi.
À l’époque, je résidais à côté du lieu de son travail. Au fil des jours, je me suis rapproché d’elle et je me suis alors rendu compte qu’en plus de sa beauté, Ghizlane était bien éduquée et intelligente. Avant les fiançailles, je l’ai côtoyée  durant un mois et quelques jours. C’était suffisant pour que nous nous décidions de nous unir par les liens sacrés du mariage. Nous avons fêté notre mariage le 10 novembre 2000, précisément, la veille de notre match contre le club de l’Olympique de Khouribga. J’entraînais à cette époque  le club de la Jeunesse d’El Massira. Je me souviens que c’était un match très difficile qui s’est terminé par deux buts partout.

Quelles sont les qualités que vous appréciez chez Ghizlane ?
En plus d’être ravissante, ma femme a le sens de la responsabilité. C’est une vraie femme de foyer qui veille parfaitement au bien-être de ses enfants et de son domicile. Ma femme Ghizlane m’a également soutenu à mes débuts. Je n’étais pas encore connu ni très sollicité. Je n’avais également pas assez de moyens, mais nous étions décidés et déterminés à dépasser toutes les crises.
Et je tiens à la remercier vivement pour ce qu’elle a fait. Ma femme m’a énormément soutenu. Pour moi, Ghizlane est la femme idéale.
En ces moments, je suis heureux et je nage dans le bonheur parce que j’ai trouvé quelqu’un avec qui partager mes jours et mon avenir. 

Vous êtes tout le temps sous les projecteurs. Ne sera-t-elle pas jalouse de vos succès ?
Je ne pense pas qu’une femme qui aime vraiment  son mari puisse échapper à la jalousie. C’est naturel. Ma femme Ghizlane n’est pas toujours jalouse. Même si cela arrive de temps à autre. Je pense également qu’il y a une certaine confiance qui s’est installée entre nous.

Un dernier mot ?
J’admire beaucoup ma femme. Elle me réconforte quand elle me trouve réservé et sait aussi rendre notre vie joyeuse. Nous menons une vie saine et normale.
Ghizlane est aussi franche et elle m’écoute quand j’ai besoin de parler.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *