Monopoly : créez votre empire !

«Allez en prison : Avancez tout droit en prison. Ne passez pas par la case départ. Ne recevez pas 20.000 francs». Ces mots qu’on lit sur une des cartes de la Caisse de Communauté du jeu Monopoly sont devenus presque une expression. C’est devenu même une réplique qu’on entend souvent dans les films. Comment un simple jeu de société a-t-il eu une telle célébrité? Serait-ce en rapport avec son thème qui est à la fois la fortune et l’infortune ? Ou serait-ce à cause de ses règles qui sont à la fois compliquées et facilement assimilables ? Ça pourrait être les deux. Mais avant de parler des règles de Monopoly faisons d’abord un petit flash-back. Tout a commencé en 1933, en Pennsylvanie. À cette époque, Charles B. Darrow, représentant de commerce au chômage, s’était inspiré du jeu du propriétaire pour créer ce qui sera par la suite connu sous le nom de Monopoly. D’après les historiens, cet homme avait commencé par fabriquer en petite série, dans son garage de Germantown, une petite ville de Pennsylvanie, en prenant des rues d’Atlantic City, station balnéaire et ville de jeux du New Jersey. En 1934, il présenta son invention à la firme Parker Brothers, spécialisée dans les jeux de société. Les experts de la firme ont trouvé son jeu compliqué. Selon eux, le Monopoly n’a aucun avenir.
Cela ne va pas décourager Charles Darrow qui va se lancer dans la diffusion commerciale usant de ses propres moyens avec l’aide d’un ami imprimeur. Ce fut le succès. Parker Brothers finira par lui proposer de confortables royalties en échange des droits sur le jeu. Après quelques modifications, le Monopoly est lancé sur le marché en 1935. Dès la première année, plus de vingt mille exemplaires ont été vendus chaque semaine. C’était de cette façon qu’avait débuté le mythe Monopoly. Au Maroc, le Monopoly est connu sous sa version française. Les noms des rues et des boulevards sont ceux de la ville de Paris. Pour jouer, il faut entre deux et huit participants. Le but est de ne pas faire faillite. Le dernier à rester en jeu est déclaré vainqueur.  Le jeu Monopoly se compose de plusieurs éléments. Il y a le plateau de jeu, un Casier pour le Banquier, 2 Sabots pour cartes, 8 pieds en caoutchouc pour les sabots, 28 Titres de propriété,16 cartes Chance, 16 cartes Caisse de Communauté, une liasse de billets Monopoly, 32 Maisons, 12 Hôtels, 2 dés et des pions. Au début de la partie, les joueurs perçoivent une somme d’argent.
Durant la partie, les joueurs achètent au fur et à mesure les propriétés sur lesquelles ils peuvent construire des maisons ou des hôtels. Lorsqu’un joueur se retrouve sur une propriété d’un autre, il doit lui verser un loyer. Sur le plateau de jeu Monopoly, il y a des cases spéciales. La première case est celle du départ. Chaque fois qu’un joueur passe ou s’arrête sur la case départ, la Banque lui verse 20.000 francs. Il y a les cases «impôts» et «taxes de luxe». À chaque fois lorsqu’on s’arrête sur l’une de ces cases, on doit payer. Il y a aussi les cases de «Chance» et de «Caisse de Communauté». Si un joueur arrive sur la case Chance, il doit tirer une carte Chance. La même chose pour la Caisse de Communauté.
Enfin, il y a une case «Prison» et une autre nommé «Allez en prison». Vous êtes envoyé en prison si vous vous arrêtez sur l’une de ces deux cas, si vous tirez une carte Chance ou Caisse de Communauté qui vous indique «Allez en prison», ou si vous obtenez 3 fois de suite un double avec les dés. Pour sortir de la Prison vous devez soit payer une amende de 5.000 francs, soit faire un double avec les dés, soit posséder une carte "Vous êtes libéré de prison". Vous pouvez aussi acheter cette carte d’un autre joueur, à un prix convenu entre vous deux. Dans tous les cas, vous ne pouvez rester plus de trois tours en prison.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *