Mouss Maher et son épouse Khadija : «Ma femme m’a beaucoup aidé au cours de ma carrière artistique»

Mouss Maher et son épouse Khadija : «Ma femme m’a beaucoup aidé au cours de ma carrière artistique»


ALM : Comment avez-vous rencontré votre épouse Khadija?
Mouss Maher : J’ai rencontré ma femme Khadija quand je chantais dans des soirées. D’ailleurs, elle adorait mes chansons lorsqu’elle me voyait chanter. Ces petites rencontres nous ont permis d’établir une liaison. Un jour, Khadija m’a demandé de chanter dans une soirée qu’elle avait organisée elle-même du moment qu’elle est manager et organisatrice de spectacles. Au fait, elle est manager de Daoudi, Daoudia, Senhaji, moi et d’autres chanteurs… Cela nous a permis de travailler ensemble. Ainsi, lorsqu’elle voulait organiser des soirées, je lui proposais des chanteurs que je connais pour y participer. Ceci nous a poussés à se rencontrer souvent.

Et comment s’est faite la demande en mariage ?
Quand deux personnes entretiennent une relation, il faut bien prendre son temps pour connaître l’autre partie. Au fil du temps, nous avons continué à nous voir jusqu’à ce que j’ai eu l’idée de demander Khadija en mariage. Elle a fini par accepter. Maintenant, cela fait deux ans que nous sommes unis par les liens sacrés du mariage.

Quelles sont les qualités que vous avez découvertes chez Khadija ?
Khadija est une femme combative. Elle se consacre beaucoup au travail pour réussir ses affaires. C’est pour cela qu’elle n’aime pas l’échec. Et lorsqu’elle veut réaliser un objectif, elle tient à l’idée de l’atteindre quels que soient les moyens. Par exemple, quand on devait organiser un spectacle en France, elle s’est battue pour avoir les visas des chanteurs. Et pour réserver une salle de spectacles en France, elle arrive à convaincre les autorités françaises car parfois on a du mal à trouver une salle pour organiser des spectacles. Quant à moi, je suis une personne qui peut céder et laisser tomber les choses.

Existe-t-il des points communs entre vous et Khadija?
Je peux dire que c’est au niveau du goût culinaire qu’il existe des points communs entre nous. A la maison, elle est purement marocaine bien qu’elle soit née en France. Elle s’attache beaucoup au Maroc et aux valeurs marocaines. Aussi, le fait de travailler ensemble est une chose commune entre nous. Elle a même appris à parler arabe. D’ailleurs, son niveau s’est beaucoup amélioré.

Quelle est la place qu’occupe votre métier dans votre vie conjugale ?
A la maison, nous sommes mari et femme. Ainsi, on essaie de ne pas ingérer notre métier dans notre propre vie conjugale.

Un dernier mot pour Khadija?
J’espère que nous mènerons ensemble, Khadija et moi, une belle vie.
Je dirai aussi que ma femme m’a beaucoup aidé dans ma carrière artistique. Je sais très bien que je peux trop compter sur elle. Car elle est toujours à mes côtés. C’est pour cela que je la respecte et j’estime qu’on doit avoir un respect à toutes les femmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *