Mustapha El Hadaoui : «J’aime le sens du partage de ma femme»

Mustapha El Hadaoui : «J’aime le sens du partage de ma femme»


ALM : Comment avez-vous rencontré votre épouse ?
Mustapha El Hadaoui : La première rencontre avec ma femme a eu lieu en août 1983 à Mohammédia. J’accompagnais l’équipe nationale pour les Jeux méditerranéens qui s’étaient déroulés en 1983 à Casablanca. Elle était juge internationale de la planche à voile alors qu’elle n’avait pas encore fêté ses 17 bougies. Je me rappelle que je me baladais avec mon ami et co-équipier Mustapha El Biyaz près de l’hôtel où nous résidions. J’ai eu une discussion avec elle puis, on s’est échangé nos adresses à l’époque, nous n’avions pas de téléphone fixe à la maison. Sa rencontre m’a porté bonheur car j’ai décroché trois titres lors de ces jeux, en l’occurrence, le titre du meilleur joueur, meilleur buteur en plus d’une médaille lors des jeux.
 
Quand est-ce que vous avez décidé de vous unir par les liens sacrés du mariage?
J’ai décidé de demander sa main la veille de mon départ en France. Je devais subir une opération au genou à cause d’une blessure contractée quand je jouais au Raja. Je me rappelle que nous étions ensemble et que nous attendions sa mère à la sortie d’un hammam public à Derb sultan. Quand elle est sortie, je me suis dirigé vers elle et je lui ai annoncé que je voudrais me marier avec sa fille. Elle était courtoise et a répondu «Aallah yssakhar». Nous avons prévu d’annoncer les fiançailles dès mon retour de France. J’ai demandé sa main en avril 1984 et nous nous sommes mariés le même mois.
 
Quelles sont les qualités que vous appréciez chez votre femme?
La bonté, la rigueur, la loyauté, son amour fou pour notre peite famille, son sens du partage et son éducation.
 
Pourriez-vous nous décrire votre vie en famille ?
D’abord, nous discutons ensemble avant de prendre toute décision tant familiale que professionnelle. La stabilité, l’harmonie et la confiance sont les fondements de notre union. Amal m’a accompagné pendant toute ma carrière professionnelle depuis que j’étais en Suisse.
À l’époque, elle suivait encore ses études. Elle m’a énormément aidé dans la gestion de ma carrière.
 
Ne pensez-vous pas faire des projets professionnels ensemble?
Nous avions effectivement créé des projets commerciaux, événementiels et immobiliers. C’est elle qui gère toujours, elle a un don. Et comme on dit, elle est la main et la bonne intuition.

Que voudriez-vous dire à votre femme ?
Que je l’aime et que je nage dans le bonheur depuis notre mariage. Je la remercie de m’avoir donné quatre beaux garçons: Nassim, Anas, Sami et Amir. Le 24 avril 2009, nous avons fêté nos 25 ans de mariage.

Quels sont les projets immédiats et à venir de Mustapha El Hadaoui?
Je prendrai part avec l’équipe nationale de beach-soccer aux éliminatoires de la Coupe du monde qui se tiendront du 1er au 5 juillet en Afrique du Sud.
J’espère que nous allons nous qualifier au Mondial qui aura lieu en novembre à Doubaï.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *