Nador, une perle entre monts et mer

Nador, une perle entre monts et mer

Nador est une ville qui séduit à première vue. Elle se dresse sur la côte méditerranéenne, au nord-est du Maroc. L’origine de son nom reste mystérieuse. Certains disent que le nom de cette ville serait le diminutif de Aït Nador, un des douars situés à proximité de la lagune. D’autres pensent qu’il serait issu de l’arabe «nadar » qui signifie la vue. L’histoire de cette ville est aussi riche que fascinante. Ainsi, les historiens affirment qu’elle était le point de rencontre de plusieurs civilisations : berbère, phénicienne, carthaginoise, romaine puis islamique. Le charme et le positionnement stratégique ont fait de cette ville un objet de convoitise. Ses terres ont accueilli plus d’un Roi, notamment Omar Ibn Idriss II, le Souverain Almoravide Youssef Ibn Tachfin, le Sultan Sidi Mohamed Ben Abdellah. C’est également le cas des Sultans Moulay Slimane, Moulay Ismail et Hassan Ier du Maroc qui ont doté la région de diverses fortifications. Étant située dans la partie méditerranéenne, la ville de Nador jouit d’un climat semi-aride, sec et chaud du mois d’avril jusqu’au mois d’octobre, et humide du mois de novembre jusqu’au mois de mars.
De merveilleux paysages, notamment des forêts verdoyantes et des montagnes majestueuses, s’étendent à perte de vue constituant ainsi les éléments forts de l’attrait touristique de cette ville. Nador possède également d’immenses plages de sables fin, idéales pour les week-ends en amoureux ou les vacances en famille. La présence de la lagune March Ica à Nador, avec ses 115 km de longueur, constitue un potentiel touristique favorable pour pratiquer de sports nautiques  en l’occurrence la voile, les promenades en bateau, la pêche à la canne… Voyager à Nador est aussi une occasion pour découvrir ses environs. Non loin de cette ville se trouve la magnifique lagune Sebkha de Bou Areg, situant à 23 km au sud. Pour y parvenir, il faut trente minutes de trajet en voiture. Elle est aussi accessible à pieds à partir de Kariet-Akmane. Ses dunes et ses marais constituent un paysage exceptionnel et unique au monde. Sa plage sauvage permet de récolter des jolis coquillages généreusement coloriés et très variés. C’est également un endroit idéal pour les promenades, les randonnées et les excursions.
À 26 km au nord de Nador, est également situé l’un des plus beaux sites, le Cap des trois fourches. Il se tient juste avant Melillia dans la direction de Farkhana. Le Cap des trois fourches est une zone naturellement riche grâce à ses différentes espèces animales et ses diverses variétés de plantes endémiques. C’est un endroit de refuge pour les oiseaux  tels que les flamants, hérons, aigrettes. En outre, le cap Ras-El-Ma, les monts des Beni-Snassen, la vallée du Zegzel et la grotte du chameau sont de magnifiques endroits avec des paysages féeriques qui feront le bonheur de ses visiteurs. Par ailleurs, le choix d’hébergement à Nador est très vaste. On y trouve un certain nombre d’hôtels de toutes catégories et de nombreux restaurants très sympathiques et attirants. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Tous ces restaurants proposent des menus appétissants, des spécialités marocaines et européennes. On y mange bien, il y a des plats de poissons et de fruits de mer très frais provenant tout droit de la mer de la Méditerranée. Aujourd’hui, la ville ambitionne de répondre aux attentes de ses habitants et de ses visiteurs. Il faut souligner à ce sujet que des projets sur l’amélioration du secteur du tourisme sont actuellement en cours d’exécution comme la création des clubs de plongée sous-marine, les clubs de planche à voile et surtout la création des villages de vacances balnéaires. Alors, laissez-vous tenter par un voyage au cœur du Rif, vers une ville qui a les pieds dans la mer.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *