Nasser Larguet : «Ma montre représente le passé qui revient et l’avenir qui se profile»

Nasser Larguet : «Ma montre représente le passé qui revient et l’avenir qui se profile»

Le directeur de l’Académie Mohammed VI de football, Nasser Larguet, porte une montre Seiko. C’est un cadeau qui lui a été offert par le personnel du club français du Racing de Strasbourg «On me l’a été offerte, en juin 2007 et je la porte depuis toujours. C’est un précieux cadeau et c’était une agréable surprise qui m’a été faite par le personnel du Racing club de Strasbourg. Elle présente la caractéristique d’être commode puisqu’elle m’accompagne également dans mes plongées sous-marines», a déclaré à ALM, Nasser Larguet. Ce dernier est un dirigeant qui a fait ses preuves en France. Actuellement, il forme de jeunes footballeurs au sein de l’Académie Mohammed VI de football. Il a dirigé pendant 25 ans plusieurs centres de formation de différentes équipes professionnelles françaises dont Cannes, Le Havre et Strasbourg.
La notion de temps a trois significations pour le directeur de la nouvelle Académie marocaine de football. Pour lui, le temps est essentiel du fait qu’il est relatif à une ponctualité que les personnes doivent respecter. La ponctualité est un élément important et indispensable pour mener à bien une mission quelconque. «Le temps est aussi synonyme de vitesse. Les sportifs ont un chrono auquel ils sont tenus. Le temps c’est aussi le passé et l’avenir», a précisé M. Larguert. «Ma montre représente pour moi le passé qui revient et l’avenir qui se profile», indique M. Larguet.
La montre Seiko accompagne Nasser Larguet depuis près de trois ans. Elle lui rappelle certes de jolis souvenirs. Des souvenirs du temps qu’il avait passé au sein du club français. La Seiko est une montre originale: l’affichage de l’heure, des minutes et des secondes. Seiko est une marque d’horlogerie japonaise créée en 1881 par Kintaro Hattori.
Cette même année, une des premières montres à quartz exposées dans les vitrines des horlogers, ces premiers modèles à quartz étaient déjà présents aux côtés de leurs homologues mécaniques suisses lors des Jeux Olympiques de 1964. En 1972, Seiko était le chronométreur officiel des Jeux Olympiques d’hiver de Sapporo.
A partir du milieu des années 1950, elle commence à s’imposer aux concours d’horlogerie. Après sa participation aux concours de chronomètres de l’observatoire suisse, où elle se mesure avec succès à la fine fleur des fabricants suisses sur leur propre terrain, la marque de Seiko à l’échelon international est bien établie.
Seiko est désormais reconnue et acceptée dans le monde entier. En 1973, alors que l’électronique règne, les Japonais créèrent la première à quartz avec affichage à cristaux liquides.
C’est aussi eux les inventeurs du système Kinetic. À l’image de beaucoup de marques suisses, Seiko est une véritable manufacture horlogère de par son innovation continuelle ainsi que par la création et l’utilisation exclusive de ses propres calibres dans toutes les montres mécaniques de la marque.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *