«On ne peut pas plaire à tout le monde»

«On ne peut pas plaire à tout le monde»

ALM : Que représente le mois de Ramadan pour Mohamed Khiari ?
Mohamed Khiari : J’adore l’ambiance festive et spirituelle de Ramadan. C’est un mois de recueillement, de méditation et de maîtrise de soi. C’est le mois lunaire préféré des Musulmans.
Il leur offre l’occasion de rompre avec leurs mauvaises habitudes. Personnellement, j’ai arrêté de fumer pendant ce mois. C’est aussi le moment idéal pour les gourmands et ceux qui souffrent de mauvaise digestion d’entamer un régime diététique. Le jeûne purifie le corps et l’esprit. Ramadan est le meilleur moment pour prendre un congé ; une pause dont nous avons besoin pour nous ressourcer avant de reprendre nos activités.

Regardez-vous la télévision pendant ce mois sacré ? Est-ce que vous êtes satisfait de votre participation aux programmes TV de cette année ?
J’aime regarder la télévision pendant le mois de Ramadan. Les deux chaînes tiennent à nous présenter un programme spécial et varié. Je trouve qu’en général, les gens ont tendance à critiquer beaucoup plus l’humour que les autres productions télévisées. Pour ma part, le sitcom « Khali Aamara », dans lequel je joue le rôle principal, est bien suivi. Il est même apprécié par les téléspectateurs. C’est vrai, il y a des hauts et des bas concernant l’ensemble de ses épisodes, mais comme on dit : « On ne peut pas plaire à tout le monde ». Je me dis toujours que ceux qui n’aiment pas Mohamed Khiari peuvent zapper. Il peuvent, par exemple,  regarder «Caméra Lacoum» de la comédienne Hanane Fadili qui bat des records au niveau de l’audience. Personnellement, je ne reçois les critiques que de la part des journalistes.  Je considère toujours ces critiques comme constructives. D’ailleurs, la majorité des journalistes qui me critiquent sont mes amis.

Comment passez-vous votre journée ?
Le soir, j’ai l’habitude de rester éveillé jusqu’à la prière d’Al Fajr. Ainsi, je me réveille tard disons vers 12 heures 30 mn. Je fais la prière du Dohr. Après, je fais quelques courses. Ensuite, je vais à mes rendez-vous du travail ou encore je règle des affaires administratives. Je passe la plupart de mon temps devant mon ordinateur à écrire des textes pour mes one-man show. Et si mon agenda me le permet, je sors chasser avec mes amis Nourredine Naybet, Abderrahmane Tazi et Hassan Figuigui.

Aimez-vous les friandises du mois de Ramadan ?
J’aime la Harira et surtout les féculents qu’elle contient. Je les qualifie de «béton armé». Je n’aime pas abuser de ce qui accompagne cette soupe comme les sucreries et les crêpes traditionnelles. Malheureusement, d’aucuns se goinfrent après la rupture du jeûne et finissent par avoir un ulcère à la fin du mois de Ramadan.

Gardez-vous un souvenir particulier de ce mois ?
Les critiques sont mes meilleurs souvenirs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *