Ouarzazate, une perle nichée sur le chemin des mille casbahs

Ouarzazate, une perle nichée sur le chemin des mille casbahs

A 1200 mètres d’altitude, Ouarzazate est située sur un plateau aride aux pieds des sommets du Haut-Atlas. Le contraste est intense entre la fraîcheur des massifs enneigés du Haut-Atlas et le climat saharien de la région où la vie se concentre dans les oasis, le long de la vallée du Dadès et de la vallée du Drâa. Vous l’avez compris, Ouarzazate est l’étape idéale pour entreprendre de nombreuses excursions dans cette superbe région.
L’infrastructure hôtelière est excellente et la ville est desservie par un aéroport international. Construite en 1928, Ouarzazate était une ville de garnison avant d’être nommée capitale administrative de la région du Drâa en 1956. Hormis quelques superbes monuments, la ville n’a pas de réel intérêt historique à elle seule. Aussi, il est préférable de s’intéresser à l’histoire de la région qui, elle, est bien plus riche. Le départ d’une aventure. Ville récente, construite en 1928, Ouarzazate est l’étape idéale pour découvrir le Grand Sud. Située au croisement des vallées du Dadès et du Drâa, elle offre de nombreuses possibilités d’excursion aussi superbes les unes que les autres.  La ville se dresse sur un plateau désertique aux pieds des sommets enneigés du Haut-Atlas.
Le climat de la région est de type saharien. Aussi, nous vous conseillons de visiter Ouarzazate au printemps ou en automne. Toutefois, si les chaleurs caniculaires ne vous effraient pas et que vous voulez partir en été, les matinées et les soirées vous offriront un certain répit pour découvrir la région. La ville de Ouarzazate ne ressemble pas à une ville marocaine traditionnelle.
Ici, pas de médina, mais de larges avenues qui traversent la ville. Dans les années 80, la ville fut aménagée pour devenir l’étape touristique au départ des excursions dans le Sahara. Hôtels de luxe, clubs de vacances, centres de conférences et club de golf, tout est là pour accueillir les touristes. Ceci dit, la ville manque singulièrement de charme, à la différence de la région qui l’entoure.
En face du centre artisanal de Ouarzazate, la casbahs de Taourirt se dresse comme un mirage dans ce paysage désertique. Ancienne demeure du Pacha de Marrakech, il s’agit peut-être de la plus belle Casbahs du Maroc. Elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco, tout comme la Casbahs d’Aït Benhaddou, située à une trentaine de kilomètres de la ville. L’excursion la plus marquante sera certainement la vallée du Drâa.
A une cinquantaine de kilomètres au sud de Ouarzazate, cette vallée s’étend sur 200 kilomètres, longeant le cours d’eau de l’oued Drâa. Oasis et villages fortifiés, les «ksar», jalonnent cette traditionnelle promenade. Une autre excursion s’impose dans la vallée du Dadès. Cette vallée est célèbre pour ses nombreuses Casbahs et surtout pour sa superbe palmeraie de Skoura qui contraste avec l’aridité des paysages. En poursuivant cette route, vous arriverez aux gorges du Dadès, célèbres pour la couleur rouge de ses roches. Non loin de là, vous pourrez également profiter des gorges encaissées du Todra, «le grand canyon marocain».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *