Plages du Maroc : Foum El Oued : La fraîcheur aux abords du Sahara

Plages du Maroc : Foum El Oued : La fraîcheur aux abords du Sahara

Située à 20 km au sud de Laâyoune, la plage de Foum El Oued, qui s’étend sur une distance de 11 km, se présente comme l’une des plus belles plages du Royaume. Chaque année, plus de 100.000 estivants viennent y passer leurs vacances. Les vagues de Foum El Oued attirent les surfeurs et les amoureux de sports de glisse du monde entier. Les amateurs de la pêche à la ligne peuvent y assouvir leur soif.
Situé dans le voisinage de cette plage, le port permet aux estivants de se procurer facilement des produits de la pêche. Tout près de la plage, des commerçants ont installé des cafés et restaurants, des échoppes de légumes, fruits et produits de première nécessité.
A quelques kilomètres de la plage, les estivants peuvent découvrir Laâyoune. La ville ocre du Sud dispose en plus de la grande avenue qui la traverse, de quartiers et avenues commerciales comme Boucraâ, Rkiba, Skikima ou Souk Jmaï. L’artisanat y est très prospère. D’ailleurs, la ville dispose d’un complexe artisanal où sont exposés de nombreux articles. Une fois à Laâyoune, vous pourrez également visiter le musée des arts du Sahara qui a été inauguré en 2001.Il se trouve au sein de la maison de la Culture qui abrite également un conservatoire de musique et une salle de conférences. Les collections qui représentent le patrimoine culturel local sont exposées dans trois salles.
Par ailleurs, la province de Laâyoune regorge de sites touristiques, comme la lagune de Khnefis, Sakia El Hamra (Oued), les lacs salés (Sebkhat) de Tazgha étalés sur plus de 600 km2.
Le site de Khnefis offre des paysages naturels d’une beauté grandiose. Cette nature particulière et rare prédispose le parc à jouer un rôle important et imminent dans le  développement d’une activité touristique de qualité. Ce site constitue l’unique lagune saharienne en Afrique du Nord et la plus vaste le long de la côte atlantique marocaine. Elle constitue une escale pour un grand nombre d’oiseaux migrateurs. La partie continentale se compose de beaucoup de sebkhats offrant un paysage naturel féerique sans égal en beauté et charme de la nature dans le désert marocain. En outre, la cascade d’Oum Debaâ, les plages de Tarfaya, les falaises d’Ahfir, les bandes de dunes de sable à Laâyoune, Tarfaya et Ahfir, les grottes, les espaces de verdure à Tafoudart et Touifidirt, font partie des sites touristiques à découvrir. Pour se détendre, les amateurs de la nature se feront un plaisir d’admirer l’oasis Imssid qui constitue le lieu d’attraction des habitants de Laâyoune et des touristes venus des quatre coins du monde. Située à 15 km au sud-est de Laâyoune sur la route de Smara, elle se distingue par la fraîcheur de son climat, la douceur de son eau ainsi que ses palmiers. Ce sont là autant d’éléments qui attirent beaucoup de personnes cherchant à assouvir leur soif de beauté naturelle
La province comprend également des sites archéologiques dont on peut citer, à titre d’exemple, le monument de Casamar érigé en 1884 par Mc Kenzie, le Cap Juby à Tarfaya, le monument de St-Exupéry marquant l’époque de l’aéropostale dans cette région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *