Portrait d’été : Hanane Younes, une artiste caméléon

Portrait d’été : Hanane Younes, une artiste caméléon

L’étoile de Hanane Younes jaillit brillamment dans le ciel de la musique arabe. La finalité est de graver éternellement ce nom marocain sur la scène musicale, et ce à travers des œuvres artistiques riches en compositions et thèmes. Hanane Younes est l’une des rares artistes qui a su marier intelligemment la mélodie lyrique au tempo moderne. Ce choix relève d’une enfance mélodieuse. En effet, la musique a bercé Hanane depuis son jeune âge. «J’ai grandi dans une ambiance artistique du fait que mon père est lui-même artiste jusqu’au fond de son âme», dévoile à ALM Hanane Younes. En effet, la jeune artiste a été influencée par le milieu artistique où elle a évolué. La première idole qu’il a inspirée à faire ce choix n’est tout autre que son père. Autre facteur encourageant : sa ville natale Safi. C’est à travers cet espace que Hanane a pu goûter la saveur de la musique classique, andalouse et populaire. Imprégnée de toutes ces influences, Hanane n’a trouvé refuge que dans le chant et les cordes de son luth. «En découvrant mon don et ma passion pour la musique et l’art en général, il m’a encouragée et épaulée de toutes ses forces et dans toutes les étapes de mon parcours», révèle Hanane Younes. Et de poursuivre que «mon père a sacrifié énormément de son temps pour que je puisse avoir toutes les chances de réussite ». Son père était pour elle le guide , l’ami et le critique. «Etre doué ne suffisait pas à mon père. Selon lui, un artiste accompli doit absolument suivre une formation artistique académique de haut niveau. Pour lui, c’est une condition incontournable», explique-t-elle. Voulant faire du rêve une réalité, Hanane Younes a sillonné Safi, Marrakech, Casablanca et Le Caire à la recherche d’un palmarès académique de haut niveau. C’est au pays des Pharaons qu’elle a entamé sa carrière artistique. Au Caire, Hanane a fréquenté l’élite musicale en l’occurrence Salah Charnoubi qui l’a accompagnée tout au long de son parcours en Egypte. Fidèle à ses origines, Hanane a décidé d’évoluer au Maroc défiant avec conviction le manque d’infrastructures musicales que connaît le Royaume. Elle compte à son actif de nombreuses chansons marocaines en l’occurrence «Mertaha Maak » et « Je ne suis pas jalouse». Outre le chant et la musique, Hanane Younes surprendra son public durant le mois de Ramadan avec sa participation à une série télévisée marocaine. Selon elle, c’est une occasion pour les Marocains de découvrir ses autres talents cachés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *