Portrait : Messaoud Bouhcine : Partisan de l’adaptation

Portrait : Messaoud Bouhcine : Partisan de l’adaptation

Il est celui qui a revisité «Nechba» de Taïeb Lâalej. Messaoud Bouhcine a présenté encore une fois, la nouvelle version de cette pièce le vendredi 27 juillet au Théâtre national Mohammed V à Rabat. Cet acteur, docteur en dramaturgie de l’Université de Bucarest en Roumanie, est un partisan de l’adaptation. «J’ai adapté environ seize pièces. Pour moi, cet art consiste à faire la différence entre le texte et le spectacle», explique l’artiste à ALM. «L’avenir est dans les œufs» d’Eugène Ionesco ou encore «Jeux d’enfants»… Plus qu’une manière de faire l’adaptation, pour Messaoud Bouhcine, c’est une véritable passion. Et pour nourrir cette passion, l’artiste lit énormément. Mais, pour transmettre un message original, il est essentiel, pour lui, d’observer la société et de cultiver l’intérêt vis-à-vis des sujets d’actualité.
«Je m’intéresse à l’actualité nationale et internationale. J’essaie de m’informer, par le biais des journaux ou de la télévision. Cela fait partie de mes astuces pour enrichir ma créativité», souligne le metteur en scène.
Né à Essaouira, Messaoud Bouhcine s’est rendu à Rabat pour suivre des études à l’Institut supérieur de l’art dramatique et de l’animation culturelle (ISADAC). Une licence ne lui suffira pas. Direction la Roumanie pour décrocher un doctorat en art théâtral à l’Université d’art dramatique et cinématographique de Bucarest. Après cette double formation, Messaoud Bouhcine a pu acquérir les outils de l’art dramatique et cinématographique. Hassan Nafali, président du Syndicat national du théâtre le qualifie d’être un as dans la direction d’acteur. «C’est un metteur en scène qui sait comment se comporter avec ses comédiens. Il se distingue par une bonne direction d’acteurs», a t-il confié à ALM. Quel est donc le secret de Messoud Bouhcine ? A cette question, l’artiste a une réponse simple: «Je suis quelqu’un qui travaille beaucoup sur l’intuition. Je ne pense pas trop pendant les répétitions et je suis l’intuition du comédien». Autre astuce pour s’assurer une bonne gestion de l’équipe des comédiens : la communication. Pour Messaoud Bouhcine, il est important de garantir une communication publique avec les comédiens. «En compagnie d’acteurs professionnels, il suffit de bien expliquer et de mener vers la voie juste du personnage», ajoute le metteur en scène. «L’acteur idéal, selon ce dernier, est celui qui essaie de jouer le personnage sans essayer de montrer son caractère. Dans le cas contraire, au cas où le metteur en scène n’obtient pas le résultat escompté, il est obligé d’adapter le personnage aux potentiels de l’acteur.» Acteur de formation, Messaoud Bouhcine est complètement plongé dans ses adaptations théâtrales et n’a pas le temps de se consacrer au cinéma. «J’aimerais bien interpréter des rôles au cinéma, mais, pour l’instant, je suis très pris par le théâtre». Pour ceux qui ne le savent pas encore, ce metteur en scène a déjà joué dans les courts-métrages : «L’extraterrestre» et «Balcon Atlantico» de Mohammed Chrif Tribek et Hicham Falah. Il a également réalisé une apparition à la télévision à travers des téléfilms. En plus de l’adaptation, Messaoud Bouhcine écrit aussi des pièces originales. La dernière en date est «Ici il pleut des Louis d’Or».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *