Presse écrite : «Likouli Nissae», un magazine 100% féminin

Presse écrite : «Likouli Nissae», un magazine 100% féminin

La presse écrite nationale célèbre son nouveau-né. «Likouli Nissae», un magazine arabophone, purement féminin, vient enrichir le champ médiatique. Une publication qui traduit l’ambition d’une jeune journaliste de mettre sur le marché un produit moderne, innovant et complet. «Après 14 ans de travail dans un quotidien, j’avais besoin de souffler un peu, de me libérer de ce rythme dur et de tester mes capacités à gérer mon propre projet. C’est dans cet état d’esprit qu’est né «Likouli Nissae», explique Souhaila Riki, fondatrice, directrice de publication et rédactrice en chef de ce mensuel arabophone. Et de poursuivre que «l’intitulé du magazine n’a pas été choisi aléatoirement. «Likouli Nissae prend en considération» à la fois l’intelligence et la féminité. Il respecte profondément la diversité sociale, culturelle et ethnique du peuple marocain. Le tout est à 10DH». La spécificité de ce produit réside dans la diversité de son «rubriquage». Souhaila Riki et son staff, composé de 4 journalistes femmes, ont consacré des pages aux différentes composantes de la sphère féminine marocaine, notamment aux femmes amazighes, sahraouies et juives sans oublier les Marocaines résidentes à l’étranger. Ayant goûté à la politique lors de son exercice au sein d’ «El Ahdat Al Maghribia», Mme Riki a jugé important de présenter des dossiers politiques dans ce mensuel féminin. Tiré à 10.000 exemplaires, le premier numéro de «Likouli Nissae» a connu un franc succès. Son lancement a coïncidé avec un événement important dans l’histoire du Maroc. Démarrer par un dossier «Spécial référendum» fut un défi pour cette jeune équipe rédactionnelle. La parlementaire istiqlalienne Fatiha Bakkali ainsi que Rachida Benmasoud et Charafat Afilal, respectivement membres des bureaux politiques de l’USFP et PPS, ont posé pour le magazine en tenues traditionnelles représentant les couleurs de leurs partis, avant de se livrer aux questions- réponses des journalistes. «Marier mode et politique est un nouveau concept qui a bel et bien donné ses fruits. Dès les premiers jours de sa parution, «Likouli Nissae» a trouvé un accueil plus que positif», révèle Mme Riki. Outre l’augmentation du nombre du tirage, les perspectives de «Likouli Nissae» sont grandioses. «J’espère que les lectrices trouveront dans ce magazine une réponse favorable à un besoin réel dans le champ médiatique. Le magazine continuera à surprendre agréablement ses lectrices chaque mois, et ce en présentant un produit qui respecte l’intelligence des femmes et leurs diversités», conclut Mme Riki.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *