« Puissance 4 » ou le jeu de morpion

Pendant le mois de Ramadan, on a passé en revue toute une série de jeux de société: jeux de cartes, jeux de hasard, jeux de lettres et jeux de stratégies.
Le jeu d’aujourd’hui, avec lequel on terminera notre série de jeux de Ramadan, est un jeu de type Morpion.
Un jeu de réflexion basé sur le calcul mathématique. J’ai nommé : « Puissance 4 ». Il s’agit d’un jeu combinatoire abstrait au tour par tour. Il a été créé en 1974 par une société appelée MB. Les droits de jeu sont actuellement détenus par la fameuse compagnie de jeu Hasbro.
Le but est de faire une ligne de 4 pions sur une grille verticale de 6 lignes sur 7 colonnes, les parties durent en général une dizaine de minutes. L’appellation anglaise de ce jeu est plus significative.
En effet, les Anglophones surnomme ce jeu «Connect Four» qui signifie connectez quarte. «Connect Four» ou « Puissance quarte » a été étudié par L. Victor Allis dans sa thèse « A Knowledge-based Approach of Connect-Four » en 1989. Grace au travail de cet informaticien américain, on sait maintenant que la personne ayant commencé le jeu a toujours la possibilité de gagner. Son programme appelé Velena gagnait à chaque fois s’il commence.
Dans le jeu de «Puissance 4», seulement deux joueurs peuvent s’affronter. Le jeu se compose d’une grille verticale comportant 7 colonnes de 6 trous chacune.
Chaque joueur a en sa possession 21 pions (jaunes pour l’un et rouges pour l’autre). Chacun leur tour, les joueurs posent un pion au sommet d’une colonne, le pion pouvant glisser jusqu’en bas de la colonne, en se posant au-dessus du dernier pion qui s’y trouve déjà. Ainsi, chaque joueur introduit l’un de ses pions dans une colonne par la fente supérieure. Si la colonne est vide, le pion apparaîtra dans le trou inférieur de la colonne.
S’il s’y trouve déjà un pion, il apparaîtra évidemment dans le deuxième trou et ainsi de suite. Une fois placés, les pions ne bougent plus de toute la partie. Comme au morpion, le vainqueur est celui qui parvient le premier à aligner 4 de ses pions (horizontalement, verticalement ou en diagonale).
Le jeu de puissance 4 a été inspiré du fameux jeu le morpion ou le Tic Tac Toe. Ce dernier se joue lui aussi avec deux adversaires. Sur un bout de papier, on dessine une grille de neuf cases (3×3). Chaque joueur doit choisir un signe, soit le cercle soit la croix.
Les joueurs doivent inscrire leurs signes dans les cases de la grille et ce à tour de rôle. Le joueur qui arrive à aligner trois de ses signes horizontalement, verticalement, ou encore diagonalement gagne la partie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *