Quatre cents danseurs participent à la 7ème édition

Quatre cents danseurs participent à la 7ème édition

Un événement très attendu par les jeunes amateurs de la danse urbaine, le Festival international de la danse hip hop et breakdance est de retour. Près de quatre cents danseurs de tout le Royaume seront au rendez-vous dans la ville ismaïlienne pour participer à cette 7ème édition qui se déroulera du 20 au 26 septembre 2010. À l’origine de cette manifestation culturelle l’Association Espoir jeunesse Maroc sous l’égide de la Fédération royale marocaine des sports aérobic et fitness. Initié depuis 2005 à Meknès, le Festival de la danse hip hop est devenu une référence en matière de dance urbaine au Maroc. Selon les organisateurs de cet événement, l’objectif de cette édition est de transmettre la valeur du mouvement hip hop à un niveau tant social que culturel, la mise en place d’un événement vivant à dimension participative, et le soutien à l’émergence et la valorisation de la jeune génération de danseurs. Ainsi les candidats auront l’occasion de participer aux éliminatoires dans 6 et 7 catégories afin de passer aux finales, de gagner le premier prix et avoir la chance de représenter le Maroc dans l’une des compétitions internationales à l’étranger. Un panel de professionnels internationaux départageront les meilleurs équipes et danseurs pour définir les gagnants pour chaque catégorie. Ce jury se compose particulièrement des Français Djidawi, Niako, et Feeligsam, l’Espagnol Movie, l’Algérien Chakal, le Hollandais Menno. En effet, la compétition se penche sur quatre catégories : la danse, grafitti, fresstyle football et le rap. Notons que la première catégorie comprend les danses breakdance, poooing, locking, house dance, freestyle filles. Participent dans les autres catégories 20 groupes de chant rap, 10 artistes graffiti et 32 athlètes freestyleurs football. Rappelons que l’association Espoir jeunesse, initiatrice de cette manifestation, a pour objectif, de détecter, rassembler et encadrer les jeunes danseurs marocains. Elle a pour objet aussi le développement social et économique des acteurs du mouvement hip hop et notamment des jeunes filles ou garçons âgées entre 12 et 25 ans souvent originaires de milieux défavorables. Cette association contribue notamment à la concrétisation et à la promotion des projets artistiques et culturels ayant trait aux cultures urbaines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *