Quiz santé : Faut-il opter pour le dentifrice pour soigner les brûlures ?

Quiz santé : Faut-il opter pour le dentifrice
pour soigner les brûlures ?

Peut-on soigner les brûlures avec du dentifrice ? La réponse est Non. Et pourtant, nombreux sont ceux qui sont persuadés que le dentifrice peut être utilisé pour soigner les brûlures. Il est important de souligner que le dentifrice ne stoppe pas la brûlure qui continue à s’approfondir. Il risque d’infecter la peau lésée. Selon Abdellah Mortaki, dermatologue à Casablanca «le dentifrice donne une sensation de soulagement mais celui-ci peut avoir de graves conséquences sur la cicatrisation surtout pour les brûlures du 2ème et 3ème degré». Selon lui, si la surface de la brûlure dépasse la moitié de la paume de la main et si la peau cloque ou est à vif, il s’agit alors d’une brûlure au 2e degré. Dans ce cas précis, il faut consulter le médecin dans les plus brefs délais. On distingue trois degrés de profondeur : la brûlure superficielle, la brûlure au 2ème degré et la brûlure au 3ème degré. Cette dernière atteint l’hypoderme et correspond à une peau blanche, voire marron ou noire (carbonisation) sans phlyctène et complètement insensible. Alors que pour les brûlures au 2ème degré on retrouve le plus souvent une phlyctène dont l’intérieur est rouge et sensible. Le diagnostic exact de profondeur est en fait assez difficile mais important car le superficiel cicatrise spontanément sans séquelle cicatricielle en deux semaines, alors que le profond peut mettre jusqu’à 3 semaines voire s’infecter et passer à un degré de brûlure profonde, laissant alors des cicatrices définitives. «Il faut éviter de mettre du dentifrice ou une crème sur une brûlure, surtout s’il s’agit de brûlure au 2ème ou 3ème degrés», indique M. Mortaki. Pour soulager les brûlures, M. Mortaki explique qu’«il faut laver la zone brulée avec de l’eau froid, percer les bulles avec une aiguille stérile sans arracher la peau et mettre des crèmes spécifiques. En cas de surinfection, il faut prendre un antibiotique».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *