Rachid Chihani : «J’ai vraiment un faible pour les Breitling»

Rachid Chihani : «J’ai vraiment un faible pour les Breitling»

Rachid Chihani, directeur général d’Ericsson Maroc est un passionné de montres, notamment les montres de marque Breitling.  «Ma montre et moi, allons bien ensemble, même si je la ressens comme un fardeau autour de mon poignet», a déclaré Rachid Chihani lors d’une soirée tenue jeudi 3 septembre à Casablanca. «J’ai des montres qui m’ont été offertes et d’autres que j’ai achetées moi-même». Et de poursuivre: «j’apprécie toutes les marques, mais la marque que j’aime le plus est la «Breitling». J’ai vraiment un faible pour les Breitling. Cette marque est souvent utilisée dans le milieu aéronautique et elle est devenue l’emblème de l’horlogerie», a expliqué le directeur général d’Ericsson Maroc. En effet, M. Chihani a réussi à choisir la montre qui lui convient.
Une Breitling qui possède tous les critères nécessaires pour une montre exemplaire. Pour son rapport avec le temps, le directeur général d’Ericsson Maroc a affirmé que, mieux être cinq minutes en avance au lieu de cinq minutes en retard. «Ça blesse vraiment mon âme d’être en retard et je n’aime pas du tout attendre quelqu’un», souligne-t-il. Et pour son attachement avec ses petits bijoux, Rachid Chihani porte aussi sa Breitling «pour la plongée sous-marine, parce qu’elle supporte la pression et la distance sous la surface de l’eau !». Simple modestie ou sens de l’humour, en tous les cas, M. Chihani a beaucoup de goût et il le prouve par le choix de cette superbe Breitling, massive, puissante et robuste. 
Pour rappel, les montres Breitling sont des montres de luxe et certaines se distinguent par leur cadran large pour améliorer la lisibilité et leurs multiples fonctions telles que chronographe, règle à calcul, ou lunette tournante à cliquets. Conformément au label Swiss Made « manufacturé en Suisse », toutes les montres Breitling sont fabriquées en Suisse à partir de composants originaires du même pays. Ces montres sont mécaniques ou électroniques à quartz ; certains modèles comme le B-1 (1998–2006) comportent des composants plus sophistiqués tels qu’un microprocesseur. En 2009, Breitling lance son propre mouvement, le Calibre B01 et rejoint par la même occasion le cercle très restreint des manufactures au même sens que Jaeger-LeCoultre, Rolex ou Vacheron Constantin.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *