Rajae Belmaleh, la voix immortelle

Rajae Belmaleh, la voix immortelle

«Ya jara wadina», «sabri alik tal», «ya Rayeb», «Chouqi El Ouyoune» et autres chansons sont restées dans la mémoire de tous les Marocains et tous les fans de Rajae Belmaleh. Elle est née à Casablanca au quartier des Habous le 22 avril 1962, et décédée le 2 septembre 2007 à l’âge de 45 ans. La sublime voix de la chanson marocaine et de la chanson arabe a commencé son parcours artistique, en 1979 après sa participation à «Adwa Almadina». Rajae a été révélée par l’émission «Mawahib» d’Abdenbi El Jirari dans les années 80. Elle est titulaire d’une licence en littérature. Après un brillant parcours au Maroc, et notamment avec la chanson «ya jara wadina», elle décide de s’expatrier au Caire. Rajae a travaillé avec les plus grands compositeurs tels que Jamal Salama, Mohammed Diae, Hilmi Bakr, Salah Charnoubi et Hamid Achairi.En effet-elle s’est imposée sur la scène arabe avec ses chansons «Ya jara Wadina», «Sabri alik tal», «ya Rayeb», «Chouqi El Ouyoune», «Toyouri El ghorba» et autres. La chanteuse marocaine a participé dans de nombreux festivals au Maroc et dans le monde arabe.
C’est avec son succès intitulé «Chouqi El Ouyoune» qu’elle avait retrouvé son public après une opération chirurgicale dans l’un des hôpitaux de Paris. Sa voix et son talent n’ont pas laissé le public indifférent, comme en témoigne le nombre de prix qu’elle a obtenus dans différentes manifestations artistiques depuis 1995 notamment au festival international du Caire de la chanson et de la musique arabe qui s’est déroulé à l’opéra. Elle est élue ambassadrice de l’UNICEF en 1999 en reconnaissance de ses nombreuses contributions à caractère artistique, humanitaire et caritatif.
Simple et modeste, elle n’a jamais atteint la célébrité en dépit de ses grands succès, a assuré son manager marocain, le poète Abdelghaffar Benchakroun.Sa dernière apparition était lors de l’émission artistique «Ahl al Maghna» diffusée par la chaîne 2M. Elle devait encore participer à la dernière prime de l’émission Studio 2M en juillet dernier, mais sa prestation a été annulée en raison de la détérioration de son état de santé. Par ailleurs, plusieurs artistes marocains et égyptiens, ont apprécié son répertoire musical riche et l’intégrité de ses valeurs morales qui lui ont fait gagner l’amour de tous ceux qui l’ont connue. Rajae Belmaleh,  qui s’était installée aux Emirats Arabe Unis, était mère d’un enfant de 5 ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *